Dimanche 19 août 2018 | Dernière mise à jour 00:01

Polémique Les Youtubeurs exposés contre-attaquent

Des éclaboussés par le scandale initié par un Tweet de Squeezie commencent à se défendre sur les réseaux sociaux. Procédure judiciaire en vue.

Efkan Kurnaz (FromHumanToGod)a tenu à intervenir sur son cas via une vidéo YouTube.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est parti! Le scandale «Balance ton Youtubeur» prend un nouveau tournant: les accusés décident de prendre la parole. FromHumanToGod, de son vrai nom Efkan Kurnaz, a réagi aux accusations de harcèlements relatées dans Le Parisien. Pour rappel Squeezie avait dénoncé que certains vidéastes harcelaient sexuellement leurs abonnés. Le journal a ensuite dévoilé des témoignages ainsi que des captures d'écran des conversations.

Suite à l'article, FromHumanToGod a tenu à intervenir sur son cas via une vidéo YouTube. «Qu'est-ce que c'est que cette merde? Qu'est-ce que c'est que cette blagounette? Je me dis que c'est un troll, ce n'est pas possible. Mais je me dis que ça ne peut pas être un troll. C'est «Le Parisien». C'est un journal national», a débuté Efkan Kurnaz, avant de se moquer du quotidien qui s'est trompé dans son pseudo (Ils ont fini par le corriger. Ce qui leur a valu un Tweet de sa part).

Dans l'enquête, une adolescente de 16 ans témoigne avoir été lourdement draguée par le youtubeur via l'application Periscope en 2016. Il lui aurait demandé d'envoyer une photo et de passer chez lui car il avait plusieurs iPad. «Quand tu dragues une meuf de 16 ans sur Periscope, généralement les mecs font des screens, ils enregistrent la vidéo et ils la postent partout sur YouTube. Donc, où est cette vidéo? Tu vois comment le caractère sordide de l'article est en train de sortir», a poursuivi le vidéaste, avant d'ajouter: «Et comment tu veux draguer une meuf avec des iPad? C'est quoi cette connerie?»

Il n'a jamais été contacté par le journal

«Monsieur «Le Parisien», si vous passez par là, j'ai deux questions à vous poser. Est-ce que vous vérifiez vos sources quand quelqu'un vient vous communiquer une information? Deuxième question, où sont les preuves ?», a lancé FromHumanToGod. Il a enchaîné: «Peut-être que les gars se basent sur des histoires réelles, ils les déforment un petit peu à leur avantage pour en sortir un article diffamatoire. Parce que c'est clairement le cas. Lorsque l'on a une telle puissance de frappe, je pense qu'il faut un minimum vérifier ses écrits, vérifier les sources, apporter des preuves.»

Enfin, Efkan Kurnaz explique que le quotidien veut salir son image, le faisant passer pour un harceleur. «Dans l'article, tu dis que tu m'as contacté et que je ne t'ai jamais répondu. On va mettre les choses au clair dès maintenant. Tu ne m'as jamais contacté», a-t-il assuré.

Anthox Colaboy: «J'ai tout perdu»

Quelques heures plus tard, c'est au tour d'Anthox Colaboy. Le jeune homme de 29 ans a pris la parole sur Twitter pour annoncer qu'il allait passer par la justice. Il est accusé, photos à l'appui, d'avoir harcelé de jeunes femmes en leur envoyant des photos de lui en position suggestive.

«Tout va trop loin et beaucoup de choses se mélangent... J'ai jamais humilié, intimidé, harcelé, menacé, abusé qui que ce soit et aujourd'hui ma vie sombre sous une pluie horrible de haine et messages qui dépassent tout ce que j'ai pu lire. Je vais prendre un avocat et porter plainte contre tout ce qui est entrain de se produire. J'ai tout perdu», a-t-il notamment écrit.

(Le Matin)

Créé: 10.08.2018, 15h23

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.