Mercredi 21 novembre 2018 | Dernière mise à jour 08:16

Étonnant Zac Efron ne ressemble plus à ça

L'acteur a présenté sa nouvelle coiffure à ses fans: des dreadlocks. Les réactions sont contrastées.

Zac Efron avant (à g.) et après.

Zac Efron avant (à g.) et après. Image: AFP/Instagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La photo partagée par Zac Efron le 5 juillet 2018 a étonné, voire choqué ses fans. Il faut dire que l'acteur de 30 ans y arbore des dreadlocks. Un look très loin de ce à quoi il avait habitué le public jusqu'à présent.

Certains ont cru qu'il s'agissait d'une transformation pour un rôle, mais il semble que non. «C'est juste pour le fun», a commenté l'Américain.

Just for fun ????

Une publication partagée par Zac Efron (@zacefron) le

Les réactions à la nouvelle coiffure de Zac Efron ont été pour le moins contrastées. Tandis que certains saluaient le changement et la prise de risques, d'autres ont fait remarquer au héros de «The Greatest Showman» que cette coiffure était une appropriation culturelle.

Une accusation rapidement balayée par les fans de l'acteur qui ont rétorqué aux esprits chagrins que les dreadlocks n'appartenaient pas à une culture en particulier. Un autre a répondu un peu plus ironiquement: «Il y a des personnes qui meurent dans le monde et des gens s'inquiètent à propos de cheveux?» (Le Matin)

Créé: 06.07.2018, 20h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters