Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 15:37

Grande-Bretagne Le sosie de Ross condamné à 9 mois de prison

L'homme dont l'avis de recherche avait fait le buzz vu sa ressemblance avec l'acteur David Schwimmer a été jugé coupable de vol et fraude.

L'acteur David Schwimmer, à droite, avait rejoué la scène prise par les caméras de surveillance.

L'acteur David Schwimmer, à droite, avait rejoué la scène prise par les caméras de surveillance. Image: Blackpool Police/David Schwimmer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ses méfaits n'étaient pas passés inaperçus, tout cela parce que, sur une image de caméra de surveillance, il ressemblait à David Schwimmer, l'acteur connu pour son rôle de Ross dans la série Friends. La police de Blackpool (GB) qui avait diffusé cet avis de recherche en septembre 2018 n'avait pas fait le rapprochement. Mais des internautes, si, et l'image était devenue virale, avec plus de 11 millions de vues et 30 000 commentaires. Même David Schwimmer s'y était mis, postant une vidéo dans laquelle il imitait les événements survenus en Grande-Bretagne et sous laquelle il indiquait aux policiers de Blackpool: «Ce n'est pas moi, j'étais aux États-Unis au moment des faits.»

Pour de l'alcool

Le vrai coupable, recherché pour vol le 20 septembre de cartes de crédit, utilisées ensuite pour acheter notamment de l'alcool, était resté en fuite jusqu'au 12 novembre où il avait fini par être arrêté à Londres. Convoqué au tribunal, il ne s'y était pas présenté et un mandat d'arrêt avait été lancé contre lui le 18 décembre. Il a été repris en janvier.

Après une comparution devant un tribunal de première instance, lors de laquelle il avait plaidé non coupable, il avait écopé d'une première peine de 18 semaines pour détention de biens volés, vol et possession d'un couteau. Ce jeudi 15 août, il a été condamné cette fois à neuf mois de prison pour vol et fraude après un procès de deux jours, rapporte le «Daily Mail». Mais il ne devrait pas tarder à sortir car, comme il est resté emprisonné préventivement après avoir purgé sa première peine, il a déjà effectué la moitié de sa condamnation.

Un voleur assidu

L'homme, un ressortissant Iranien de 36 ans, n'en était pas à son coup d'essai, comme l'a souligné la juge Sara Dodd: «Vous avez des antécédents épouvantables!». Depuis 2008, il a en effet déjà été condamné 32 fois pour 60 infractions, dont 27 pour vol. Le procureur l'a décrit comme un voleur assidu, itinérant et errant, avide de la moindre opportunité pour se procurer de l'alcool. Il a en effet commis des méfaits non seulement en Angleterre, mais également en Écosse et au Pays de Galles.

La diffusion de la vidéo à l'époque avait permis, un mois plus tard quand elle est devenue virale, à un policier d'identifier le suspect, puisqu'il l'avait lui-même arrêté peu de temps avant ces faits-là. Il s'est également avéré par la suite que l'individu avait été arrêté le 23 septembre (soit trois jours après qu'il ait été filmé par cette caméra de surveillance) alors qu'il tentait de voler des bouteilles de whisky dans un supermarché. Son avis de recherche n'étant pas encore connu, il s'en était tiré à l'époque avec une amende de 220 francs.

Toxicomane

Ayant également des problèmes de consommation de crack et d'héroïne, son avocate a souligné qu'il avait fait des efforts en prison pour lutter contre sa toxicomanie. Elle a dit que, lorsqu'il sortirait de cellule, un ami devrait pouvoir lui trouver un travail et que son frère pourrait lui apporter un soutien émotionnel.

Créé: 16.08.2019, 17h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.