Mercredi 20 mars 2019 | Dernière mise à jour 01:57

Santé Berne ne veut pas interdire le bisphénol A

La Suisse n'est pas près d'interdire le bisphénol A (BPA), substance chimique soupçonnée d'être toxique pour l'homme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil fédéral propose de rejeter une motion du conseiller national Luc Barthassat (PDC/GE) exigeant des mesures rapides en vue de proscrire le BPA. Pour lui, aucun problème de santé publique n'a été démontré.

Avant d'envisager une quelconque mesure sanitaire, le gouvernement veut attendre les conclusions d'un rapport sur les risques et les bénéfices liés à l'utilisation du bisphénol A, dont la publication est prévue pour la fin de l'année. Jusqu'ici, il a toujours refusé d'intervenir, même lorsque l'Union européenne a décidé d'interdire les biberons contenant cette substance en 2011.

Le BPA est un produit chimique controversé, susceptible notamment d'affecter le système hormonal et de provoquer plusieurs types de cancer. L'Agence de sécurité de l'alimentation, en France, vient de confirmer les dangers dans un rapport daté de mars, souligne Luc Barthassat dans sa motion.

Vu les risques encourus par les personnes manipulant des papiers thermiques contenant du BPA, en particulier les tickets de caisse, Paris envisage des mesures pour réduire l'exposition. En Suisse, l'Office fédéral de la santé publique a jugé l'an dernier que l'exposition cutanée au bisphénol A ne présente pas de risque pour la population. (ats/nxp)

Créé: 24.06.2013, 14h25

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters