Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:41

Santé Cancer de la vessie: test d'urine pour une détection précoce

Une analyse d'urine permettrait de détecter des mutations génétiques annonciatrices d'un cancer de la vessie dix ans avant que soit posé le diagnostic.

L'université des sciences médicales de Téhéran disposait d'échantillons d'urine de quelque 50'000 Iraniens.

L'université des sciences médicales de Téhéran disposait d'échantillons d'urine de quelque 50'000 Iraniens. Image: Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un simple test d'urine permettrait de détecter des mutations génétiques annonciatrices d'un cancer de la vessie plus de dix ans avant que soit posé le diagnostic, indique jeudi l'agence de l'OMS pour la recherche sur le cancer (CIRC/IARC).

Ce test détecte les mutations du gêne TERT, les plus fréquentes en cas de cancer de la vessie, précise le CIRC dont le siège est à Lyon.

Il pourrait permettre de réduire l'utilisation d'outils invasifs et d'améliorer «significativement» la détection précoce de la maladie, explique le docteur Florence Le Calvez-Kelm, chercheuse au CIRC et une des principales rédactrices de l'étude.

Pour mener ses recherches, l'agence a collaboré avec plusieurs partenaires universitaires et notamment l'université des sciences médicales de Téhéran qui disposait d'échantillons d'urine de quelque 50'000 Iraniens.

Détectées dix ans avant

Les résultats ont montré que les mutations génétiques ont pu être détectées plus de dix ans avant sur 46,7% des échantillons de patients ayant ensuite déclenché un cancer de la vessie.

Ces tests pourraient servir à dépister les sujets à haut risque de développer ce cancer. Ces recherches doivent maintenant être validées par d'autres études.

L'étude a été publiée le 17 février dans la revue EBioMedicine. (afp/nxp)

Créé: 20.02.2020, 13h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.