Mardi 28 janvier 2020 | Dernière mise à jour 23:54

Vapotage L'e-cigarette est un médicament selon la justice suédoise

La Suède, pourtant avant-gardiste sur les méthodes de réduction des risques pour le fumeur, continue d'interdire la cigarette électronique.

La Suède continue d'interdire l'e-cigarette.

La Suède continue d'interdire l'e-cigarette. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Toute cigarette électronique contenant de la nicotine est un médicament, a estimé ce jeudi 5 mars la justice administrative en Suède, et, en tant que tel, ne peut être vendue sans autorisation de l'Agence nationale du médicament.

«Que les produits ne soient pas exclusivement utilisés à des fins médicales (...) ne permet pas qu'ils échappent à la définition de médicament», a considéré la cour d'appel administrative de Stockholm, dans un jugement consulté par l'AFP.

«Les propriétés pharmacologiques des produits sont documentées dans la mesure où le composant nicotine actif peut être utilisé pour soigner la dépendance au tabac», a-t-elle précisé.

Optique de santé publique

Le produit reste interdit dans le pays. «Aujourd'hui, aucune cigarette électronique n'a été autorisée et ne peut légalement être vendue», a expliqué un porte-parole de l'Agence nationale du médicament, Martin Burman, qui s'est dit satisfait par le jugement.

«C'est tout à fait possible que nous autorisions des cigarettes électroniques dans une optique de santé publique», a-t-il ajouté.

Une entreprise du sud de la Suède poursuivait l'autorité sanitaire devant la justice dans l'espoir de faire annuler l'interdiction de la vente de cigarettes électroniques contenant de la nicotine si elles n'étaient pas autorisées comme médicaments.

L'entreprise compte porter l'affaire devant la juridiction suprême.

En France, où elle n'est pas considérée comme un médicament, un quart des personnes âgées de 15 à 75 ans, soit quelque 1,3 million de personnes, ont déclaré avoir essayé la cigarette électronique. Quelque 3% d'entre eux vapotent quotidiennement.

(afp/nxp)

Créé: 05.03.2015, 17h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.