Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 03:01

Italie Elle farcit des olives durant son opération au cerveau

Une femme de 60 ans a préparé un plat de sa région pendant qu'on lui enlevait une tumeur en chirurgie éveillée.

La préparation des olives à l'ascolane nécessite des mouvements complexes et rapides de la main, impliquant la zone du cerveau opérée.

La préparation des olives à l'ascolane nécessite des mouvements complexes et rapides de la main, impliquant la zone du cerveau opérée. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Double exploit réalisé récemment aux hôpitaux réunis d'Ancône, capitale des Marches, en Italie. Il y a celui effectué par une équipe de 11 personnes pour enlever une tumeur au cerveau d'une Italienne de 60 ans. Et la préparation de 90 olives farcies à l'ascolane par cette même patiente en moins d'une heure durant l'intervention.

Si cette femme, originaire des Abruzzes mais résidant à la frontière avec les Marches, s'est livrée à cette activité, ce n'est pas parce qu'elle ne peut se passer de cuisiner quelles que soient les circonstances, mais parce que les chirurgiens le lui ont demandé. En effet, explique le Dr Roberto Trigani, chef du service de neurochirurgie de l'hôpital à Ancona Today, en chirurgie éveillée, on demande au patient de pratiquer une activité afin de vérifier en même temps les fonctions neurologiques du cerveau qui lui correspondent. Comme ici il s'agissait d'enlever une tumeur dans le lobe temporal gauche, il fallait trouver une activité correspondante à cette partie du cerveau qui contrôle le langage et les mouvements complexes de la partie droite du corps.

Farcies à la viande hachée

Après une série d'entretiens avec la patiente, et comme il fallait une activité impliquant des mouvements à une certaine vitesse de la main droite, il a été décidé qu'elle préparerait un plat qu'elle sait faire: les olives à l'ascolane. Plat typique de la province d'Ascoli Piceno, qui se situe au sud d'Ancône, il est constitué d'olives dénoyautées que l'on farcit de viande hachée mélangée avec des herbes, du vin blanc des jaunes d’œufs et du parmesan, puis que l'on recouvre de chapelure avant de les frire. La patiente est donc parvenue à en préparer 90 en moins d'une heure, tandis que l'opération, qui s'est bien déroulée, a duré deux heures et demie. On a également demandé à cette femme de parler durant l'intervention, puisque le centre de la parole était également concerné.

Ce genre d'opérations est assez souvent pratiqué, certains patients jouant de la guitare ou du violon, tandis qu'un autre, chez qui le centre de la vision était impliqué, a regardé des dessins animés pendant qu'on triturait son cerveau.

Michel Pralong

Créé: 12.06.2020, 08h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.