Mercredi 8 avril 2020 | Dernière mise à jour 07:28

Santé Il faut maigrir de la langue pour moins ronfler

Un étude vient de trouver une nette relation entre la masse graisseuse de la langue et l'apnée du sommeil.

Diminuer la masse graisseuse de sa langue est clairement une piste thérapeutique pour soigner l'apnée du sommeil.

Diminuer la masse graisseuse de sa langue est clairement une piste thérapeutique pour soigner l'apnée du sommeil. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une méthode efficace pour réduire le ronflement et l'apnée du sommeil consiste à perdre du poids. L'obésité a en effet été diagnostiquée comme principal facteur de risque d'apnée. Mais pourquoi? Cela restait encore obscur. La réponse était pourtant sur le bout de la langue, comme vient de le découvrir une équipe de chercheurs de l'Université de Pennsylvanie, nous apprend le site Fast Company.

Celle-ci a émis l'hypothèse que la perte de poids devait diminuer les volumes des tissus mous et la graisse de la langue, ce qui devrait permettre de réduire l'indice d'apnée-hypopnée, donc les risques de ronfler. Pour vérifier cette thèse, les chercheurs ont soumis 67 personnes souffrant d'obésité et d'apnée du sommeil à une intervention pour leur faire perdre du poids, que ce soit par un changement de mode de vie drastique ou par chirurgie. Les chercheurs ont mesuré chez ces patients la taille des voies respiratoires, le volume des tissus mous, la graisse abdominale et celle de la langue.

Comment perdre du poids de langue?

Les résultats, publiés dans «ATS Journals» ont montré qu'une perte de poids de la langue était bien le facteur principal pour une amélioration de l'indice d'apnée-hypopnée. En clair, que moins de graisse dans la langue faisait moins ronfler.

Pour Richard Schwab, co-auteur l'étude, maigrir de la langue est donc devenu clairement une cible thérapeutique pour soigner l'apnée du sommeil et les ronflements. Reste à savoir comment faire: «De futures études pourraient être menées pour savoir si certains régimes faibles en gras sont meilleurs que d'autres pour réduire la graisse de la langue», dit-il à Fast Company. Il se demande aussi si les thérapies par le froid, comme la cryolipolyse utilisée pour réduire la graisse par l'application d'un froid intense, pourraient être également appliquées à la langue. Autre recherche à mener: regarder si certains ronfleurs, qui ne sont pas obèses, ronflent parce que leur langue, en revanche, est grosse.

Michel Pralong

Créé: 23.02.2020, 15h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.