Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 01:42

Suisse Attention aux espèces envahissantes

Les espèces végétales et animales exotiques introduites en Suisse s’y propagent et peuvent évincer les espèces indigènes, met en garde Berne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Durant 3 jours et dès ce vendredi 15 juin, la Suisse vivra les journées nationales de lutte contre les espèces envahissantes. Cette année, l'accent sera mis sur le désherbage manuel pour combattre des petits foyers de plantes invasives, selon le site Journées d'action «Espèces sans frontières». Son but est de faire connaître à la population les espèces concernées et d'informer sur les moyens de gérer correctement les organismes envahissants.

A cette occasion, l'Office fédéral de l'environnement met lui aussi en garde les citoyens contre ces espèces végétales et animales exotiques, introduites intentionnellement ou non en Suisse. En effet, certaines se propagent et peuvent évincer les espèces indigènes, rappelle-t-il.

Globalisation et voyages

Bien sûr, toutes ne posent pas des problèmes, relève l'OFEV. D’ailleurs, sans pommes de terre ni tomates, importées de l'étranger, nos menus ne seraient-ils pas bien pauvres et les jardins potagers nettement moins colorés?, souligne-t-il. Mais avec la soif de voyage des Suisses et la globalisation du commerce, le problème des plantes et animaux «exotiques» va en grandissant.

En effet, ils finissent par s'installer en Suisse. A l'image de la coccinelle asiatique (Harmonia axyridis), utilisée dans les pays limitrophes pour lutter biologiquement contre des pucerons. Elle a en effet fini par essaimer en Suisse où elle évince maintenant les coccinelles indigènes. En outre, certaines plantes considérées comme inoffensives jadis, comme l'arbre aux papillons, se sont largement propagées et portent désormais atteinte à la nature.

L'OFEV rappelle que plus de 800 espèces exotiques ont été répertoriées en Suisse en 2006. Quelque 107 d'entre elles sont jugées nuisibles. Des chiffres qui sont largement dépassés aujourd'hui.

Créé: 14.06.2018, 14h51

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.