Samedi 18 novembre 2017 | Dernière mise à jour 16:38

Energie La canicule ne favorise pas la production d'électricité solaire

Les cellule photovoltaïques qui permettent de produire de l'énergie à partir des rayons du soleil souffrent de la chaleur.

Un parc de panneaux solaires sur les toits de l'EPFL.

Un parc de panneaux solaires sur les toits de l'EPFL. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Paradoxalement, les fortes températures ne favorisent pas la production d'électricité solaire. La cellule photovoltaïque souffre de la canicule dans son panneau. L'EPFL cherche de son côté à améliorer le solaire pour l'eau chaude qui pâtit aussi des pics de chaleur.

Si la production d'électricité par des panneaux solaires dépend à l'évidence d'un ensoleillement généreux, la canicule vient plutôt «perturber cette production énergétique. Il fait beau, mais comme il fait très chaud, on produit un peu moins», explique Patrick Schaub, analyste énergétique aux Services industriels genevois , interrogé par l'ats.

Baisse de production

L'efficacité de la cellule dépend de la température: plus celle-ci augmente, plus l'efficacité baisse à cause de l'agitation thermique à l'intérieur du matériau. Le courant augmente légèrement, mais la tension diminue davantage. La puissance et l'énergie produites sont ainsi réduites, note le spécialiste.

Avec une température de 7 à 8 degrés au-dessus de la norme saisonnière comme ces derniers jours, la production d'électricité solaire baisse de 8% dans le canton de Genève. Pour 10 jours de canicule, on peut s'attendre à une diminution totale de production de 0,4% sur une production annuelle de 27 GWh. Ca reste donc négligeable en valeur annuelle, précise SIG.

A ce problème de surchauffe interne vient s'ajouter l'effet brume dans l'atmosphère. Si les premiers jours de canicule assèchent l'air, les suivants provoquent une forte évaporation d'eau qui finit par former une brume qui réduit le niveau d'ensoleillement.

Ces limites évitent toute surproduction d'énergie solaire, poursuit Patrick Schaub. L'idéal pour ce type d'énergie renouvelable, c'est donc du soleil mais pas trop de chaleur, soit la mi-saison, le printemps et l'automne en principe.

Panneaux thermiques malmenés

De son côté, l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) cherche à perfectionner les capteurs solaires thermiques (eau chaude). En été, ils surchauffent et fournissent trop de chaleur, dont on ne sait que faire, selon le communiqué de la Haute Ecole.

L'EPFL développe ainsi un matériau intelligent qui se débarrasserait de l'énergie excessive en rayonnant, comme le ferait un miroir. Plusieurs fois par été, les capteurs, les réservoirs ainsi que les autres éléments des panneaux solaires doivent encaisser des températures de 180 degrés qui détériorent l'installation et la rendent à terme moins efficace. (cht/ats/nxp)

Créé: 06.07.2015, 09h51

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.