Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 20:37

Suisse Une bonne récolte de miel, mais pas grâce au confinement

Ce n'est pas parce qu'elles sont moins dérangées que les abeilles produisent beaucoup, c'est surtout dû à la météo.

Le  miel de colza par exemple est prêt trois semaines avant la date habituelle.

Le miel de colza par exemple est prêt trois semaines avant la date habituelle. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Contrairement à ceux de certains supermarchés lorsque la pandémie a commencé, les rayons des ruches sont très bien remplis en ce début de saison. Un apiculteur des Vosges déclarait ainsi récemment à France 3 n'avoir jamais vu de telles quantités en 20 ans de carrière.

Cette excellente production des abeilles est également constatée en Suisse, comme nous le confirme Sonia Burri-Schmassmann, spécialiste du miel chez abeilles.ch, le portail de l'apiculture en Suisse. «Nous avons connu des mois de février et mars où il a fait beau, ce qui a permis d'avoir un très bon développement des colonies d’abeilles. Il y a beaucoup de butineuses. Et il y a eu énormément de fleurs qui ont éclos, avec deux à trois semaines d'avance sur leur développement habituel. Le miel de colza a ainsi trois semaines d'avance.»

Beaucoup de pollen

Et, comme tout le monde a pu le constater avec des nuages jaunes qui ont envahi la Suisse, il y a eu des quantités impressionnantes de pollen en ce mois d'avril. Car beaucoup de plantes ont fleuri en même temps, plutôt que les unes après les autres comme c'est le cas d'habitude. «C'était une aubaine pour les ruches, même si, jusqu'à la semaine dernière, la sécheresse menaçait le pollen de manquer d'eau, ce qui empêche les abeilles de le travailler correctement. L'autre danger, maintenant, c'est que, si trop de plantes ont fleuri, c'est autant de sources de nourriture disponibles aujourd'hui qui ne seront plus là en juin. C'est pour cela qu'il est primordial d'insister sur l'importance de la biodiversité, pour qu'un maximum de plantes soient cultivées.»

L'homme ne dérange pas

L'agriculteur interrogé par France 3 estimait que, outre les conditions météo, le confinement avait joué un rôle dans cette belle production de miel, les abeilles étant moins dérangées par les activités humaines. Sonia Burri-Schmassmann ne le pense pas. «Déjà parce que les abeilles ne sont pas dérangées par l'homme. Sinon, le déconfinement aurait eu l'effet contraire puisque, en Suisse, les chemins de campagne ont vu beaucoup plus de promeneurs qui cherchaient des lieux isolés pour sortir en toute sécurité. Quant à la réduction du trafic, ce n'est pas cette pollution qui affecte principalement les abeilles. »

Cultivez des plantes mellifères!

Le 20 juin prochain, ce sera la Journée mondial des pollinisateurs, une manifestation qui suscite beaucoup d'engouement depuis 2018 mais dont la plupart des activités prévues ont dû être annulées cette année pour cause de coronavirus. La première journée suisse des abeilles prévue le 20 juin a également été reportée au 19 juin 2021. Ce qui ne doit pas empêcher les gens de commander leur miel chez leur apiculteur local. Et si vous voulez contribuer au bonheur des abeilles, Sonia Burri-Schmassmann rappelle quelques règles: «Évitez les tondeuses robots dans les jardins, qui coupent tellement ras qu'elles ne laissent rien à butiner. Et mettez des plantes mellifères, comme les tournesols, la lavande, la menthe, la sauge, le thym ou le romarin. En revanche, les géraniums n'en font pas partie.»

Michel Pralong

Créé: 06.05.2020, 10h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.