Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:52

Australie C'est comme Pokémon Go, mais ça sauve des koalas

Une application permet aux gens de signaler les marsupiaux qu'ils croisent afin de mieux les protéger.

Maladie, menaces environnementales, trafic routier et chiens mettent en danger les populations de koalas.

Maladie, menaces environnementales, trafic routier et chiens mettent en danger les populations de koalas. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Même si elle est disponible pour tous les téléphones, inutile de télécharger l'application «I Spy Koala» (J'espionne le koala) en Suisse si vous ne comptez pas vous rendre en Australie. Elle a en effet été conçue pour que le public et les chercheurs puissent envoyer un message à chaque fois qu'ils croisent ce marsupial arboricole, ceci afin de cartographier leurs habitats.

Cette application est plus spécifiquement conçue pour être utilisée dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud ou, comme dans celui du Queensland, le koala est considéré comme en danger. Sa population a diminué d'un quart par endroits en 20 ans, explique le site Voanews. Il faut dire que les menaces qui pèsent sur l'un des symboles de l'Australie sont nombreux: disparition de son habitat, accidents de la route, sécheresse due au changement climatique, attaque de chiens et même la chlamydia, une maladie sexuellement transmissible.

30 millions débloqués

Pour protéger le koala, le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud a débloqué des moyens considérables: près de 30 millions de francs, qui serviront à construire un hôpital pour ces marsupiaux et à dresser des barrières pour les éloigner des routes ou creuser des tunnels pour les traverser. L'application fait partie de ces mesures de protection et le ministre de l'Environnement de l'État a encouragé la population à l'utiliser. Un peu à la manière d'un Pokémon Go, elle permettra de traquer le koala, mais avec pour but de mieux connaître les localisations des populations et d'ainsi mieux pouvoir garantir leur protection.

Le logo de l'application «I Spy Koala». Image NSW Government

Créé: 30.08.2019, 10h03

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.