Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:30

Médicament Pénurie d'EpiPen: les allergiques en danger

Une seringue pour s’injecter d’urgence de l’adrénaline est en rupture de stock en Suisse. Pas de panique, il y a des solutions.

«Même si elles sont périmées jusqu’à trois mois, conservez vos doses, elles restent efficaces», explique le Pr Philippe Eigenmann, responsable de l’Unité d’allergologie pédiatrique aux HUG

«Même si elles sont périmées jusqu’à trois mois, conservez vos doses, elles restent efficaces», explique le Pr Philippe Eigenmann, responsable de l’Unité d’allergologie pédiatrique aux HUG Image: iStock

L’EpiPen peut sauver la vie de personnes souffrant de graves allergies, aux piqûres de guêpes, notamment.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les personnes très allergiques à telle ou telle substance le savent bien: avoir toujours sur elles une seringue d’adrénaline peut leur sauver la vie. L’absorption d’une cacahuète ou la piqûre d’une guêpe peut en effet provoquer une anaphylaxie: éruption cutanée, vomissements, étouffement. Sans traitement rapide, la victime peut perdre connaissance et même mourir.

L’adrénaline qu’on s’injecte soi-même dans la cuisse rétrécit les vaisseaux sanguins et libère les voies respiratoires, permettant ainsi de supporter le choc et de se rendre aux urgences. Seulement voilà, le principal produit de ce type, l’EpiPen, est en rupture de stock en Suisse, comme a pu le constater l’un de nos lecteurs, allergique aux piqûres de guêpes. Il a eu beau se rendre dans cinq ou six pharmacies à Genève, impossible d’en trouver.

Pénurie à l’étranger aussi

L’Office fédéral pour l’approvisionnement économique confirme que le médicament est en rupture de stock depuis le 16 mars et pour une durée inconnue. Avant, la Suisse, l’Australie, le Canada et la Grande-Bretagne ont connu pareille pénurie. Pfizer, producteur du médicament du laboratoire américain Mylan, a reconnu des retards en raison, semble-t-il, d’un nouveau procédé de fabrication. «Nous comprenons combien ce produit susceptible de sauver des vies est important aux yeux des patients et mettons tout en œuvre pour accroître la production et expédier les produits dans les meilleurs délais», nous a répondu la firme pharmaceutique.

D’ailleurs, alors qu’il y avait toujours rupture de stock hier matin, certaines pharmacies ont pu en recommander en petite quantité dans l’après-midi. Cela ne suffira toutefois peut-être pas à répondre à la demande.

Un produit de substitution

Il faudra alors avoir recours aux solutions alternatives. Évidemment, en cas de crise allergique et sans seringue sous la main, l’unique solution est d’immédiatement appeler les urgences au 144. Alors qu’au Canada l’EpiPen est l’unique médicament de ce type sur le marché, ce n’est pas le cas en Suisse. «Il existe le Jext, qui est aussi un stylo injecteur, indique le Pr Philippe Eigenmann, médecin adjoint, responsable de l’Unité d’allergologie pédiatrique aux HUG, qui a été informé de la rupture de stock d’EpiPen. Nous recommandons par ailleurs aux personnes qui ont encore des doses d’EpiPen, même si elles sont périmées jusqu’à trois mois, de les conserver. Elles seront encore efficaces en cas de besoin.»

La validité du médicament est en effet de 20 mois, l’adrénaline perdant de son efficacité avec le temps et changeant de couleur. Si elle devient brune, c’est trop tard. Enfin, vu le risque de ne pas trouver tout de suite une seringue, les allergiques doivent redoubler de prudence ces jours-ci.

Créé: 27.04.2018, 12h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.