Mercredi 20 septembre 2017 | Dernière mise à jour 21:52

Santé La solitude tue plus que l'obésité

Selon une étude américaine, l'isolement social causerait plus de morts prématurées que les maladies liées au surpoids.

Le Matin / Laura Juliano

Suivez-nous sur Youtube!

Retrouvez tous les reportages vidéo du «Matin» sur notre chaîne Youtube et sur la chaîne Youtube du «Matin du soir»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C'est un fait. Le lien social est un besoin humain fondamental pour la survie.

Un nourrisson privé de contact humain finit par mourir. Un prisonnier en cellule d'isolement voit sa santé se dégrader à une vitesse vertigineuse. Le même risque guette les personnes âgées.

Une interaction humaine forte augmente de 50% les chances de «survie». C'est le résultat d'une étude américaine de l'université Brigham Young, dans l'Utah qui avait comparé les effets de la solitude à ceux du tabagisme. Au total 148 études menées sur plus de 300 000 participants ont pu confirmer ce chiffre.

Une nouvelle analyse de 70 études menées sur plus de 3,4 millions d'individus d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Asie et d'Australie a confirmé que la solitude a une influence significative sur le risque de décès prématuré. Soit un effet plus puissant que l'obésité. Pour l'American Psychological association, la solitude serait la prochaine grande menace en santé publique.

Une épidémie de solitude

Le Dr Julianne Holt-Lunstad, auteur de l'étude, rappelle qu'aux Etats-Unis, plus de 40 millions de personnes âgées de plus de 45 ans souffrent de solitude chronique. Et que plus d'un quart de la population vit seule. Plus de la moitié n'est pas mariée. Le nombre de foyer regroupant des couples et des enfants est en constante diminution.

Ces chiffres, ajouté au vieillissement de la population supposent que nous sommes sur le point de faire face à une épidémie de solitude.

En guise de prévention, les professionnels de santé sont appelés à inclure la connexion sociale dans le dépistage médical, le public à mieux se préparer à aborder socialement la retraite, les organisations communautaires à renforcer les espaces partagés et les interventions qui favorisent les liens sociaux.

Source: Science Daily (Le Matin)

Créé: 17.08.2017, 12h21


Sondage

Etes-vous satisfait par l'élection d'Ignazio Cassis au Conseil fédéral?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Sante