Vendredi 24 janvier 2020 | Dernière mise à jour 16:00

Santé McDonald’s déconseille le fast-food

Sur un site réservé à ses employés, le géant du hamburger met en garde contre les aliments gras et sucrés. Etonnant!

Image: AFP

McDo devrait-il donner le même conseil à ses clients?

Sur son site intranet, McDonald’s distille les bons conseils en matière de nourriture saine.

Un autre bon conseil signé McDo

McDonald’s ne manque pas de conseils judicieux pour ses employés. Ainsi, en juillet dernier, lorsque ses employés new-yorkais réclamaient des augmentations de salaire, le géant du burger a ignoré leurs demandes, mais il a mis en place un site – «Practical money skills.com» – pour les aider à mieux gérer leur budget. «Vous pouvez avoir presque tout ce que vous voulez si vous vous organisez et économisez de l’argent», explique McDonald’s en ajoutant: «Savoir où va leur argent et comment faire un budget est la clé de l’indépendance financière des salariés.»
Le hic dans le budget proposé, c’est que des postes majeurs tels que l’essence et la nourriture sont tout simplement oubliés. Et d’autres tel que le loyer totalement sous-évalués. Comme ça, c’est vraiment facile de dépenser peu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comment Ronald McDonald, le célèbre clown et mascotte du géant américain, fait-il pour garder la ligne? Eh bien, en suivant les conseils de son employeur. A savoir: éviter les hamburgers dégoulinant de sauce et de fromage!

Sur son site intranet, McDonald’s offre en effet à ses collaborateurs des cours de diététique qui ont de quoi surprendre. Plutôt que de leur vanter la qualité de ses produits, le roi de la junk food les met en garde contre les méfaits de la nourriture trop grasse et trop sucrée. En clair, il les pousse à remplacer les aliments qui font grossir et qui ne sont pas sains par des produits diététiques comme les fruits et les légumes. Et, pour être sûr que le message soit bien compris, il est accompagné par un dessin barré d’un gros trait rouge où l’on peut voir hamburger, frites, coca. Autrement dit, le plateau-type de chez McDo, à éviter donc.

Préférez les crudités!

Conçus par une entreprise spécialisée en diététique, ces conseils «pour éviter de grossir» et «rester sur la bonne voie» ne s’arrêtent pas là. Ainsi, on peut lire sur le site: «Un cheeseburger et des frites ne sont pas un bon choix. Mieux vaut manger un sandwich aux crudités.» Et de préciser que si l’on ne peut pas faire autrement que de manger chez McDonald’s (!), il vaut mieux consommer «un burger avec un seul steak, sans fromage, ni sauce». Et bien sûr, éviter d’autres suppléments tels que bacon et mayonnaise. Ce qui élimine beaucoup des sandwiches proposés par la chaîne. De manière plus générale, le site interne fait également remarquer: «Les fast-foods sont rapides, pas trop chers, et des alternatives à la cuisine maison. Bien que pratiques et économiques quand on a un emploi du temps chargé, les fast-foods sont typiquement des produits très caloriques, gras, riches en acides gras saturés, en sucre et en sel et peuvent entraîner du surpoids.» Des lignes pleines de bons sens. Dans la foulée, McDonald’s offre plusieurs outils en ligne permettant à ses employés de calculer en quelques instants, «votre poids idéal», «vos besoins nutritionnels» et le «nombre de calories que vous brûlez, en plantant des fleurs ou en tondant la pelouse». Bref, faire grossir les clients, c’est une chose. Avoir des employés en forme pour les servir, en est une autre.

Créé: 26.12.2013, 07h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.