Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 16:02

France Ils cherchent des enfants ayant la même maladie rare que leur fils

Noé, 7 ans, souffre d'une maladie génétique rare. Ses parents lancent un appel sur Facebook pour trouver d’autres enfants atteints de la même pathologie afin de faire avancer la recherche.

Noé, 7 ans

Noé, 7 ans Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Noé, 7 ans, est atteint d'une maladie ultra-rare qui ne touche qu’une trentaine de personnes dans le monde. Il a fallu 6 ans aux médecins pour mettre un nom sur son mal: l’USP7 (Ubiquitin Specific Peptidase 7), une mutation génétique orpheline provoquant notamment des troubles du spectre autistique, alimentaires ou moteurs, rapporte francebleu.fr.

«Une mutation, c’est irréversible», admet sa mère Isabelle, consciente qu'il n'y a pas de traitement pour l’USP7. Pourtant, elle refuse de baisser les bras. Avec son mari Thierry, ils ont décidé de lancer un appel sur Facebook pour trouver d’autres enfants souffrant de la même pathologie que leur fils. En s'unissant, ils espèrent ainsi faire progresser la recherche.

Hasard ou pas? Pour l'heure, on ignore ce qui provoque cette mutation. Les enfants «les plus âgés n'ont pas plus de 20 ans». De plus, il «est difficile de savoir comment les gens évoluent».

«Noé a fait de formidables progrès ces dernières années (acquisition de la marche, propreté ). Il serait la 33ème personne atteinte par cette maladie dans le monde...Nous comptons sur le réseau FB pour nous rapprocher des familles concernées, créer des liens et pourquoi pas se rencontrer! Merci pour votre aide», peut-on notamment lire sur le poste.

Aujourd'hui, le bambin suit des courts dans un IME (Institut Médico-Educatif), à Ornans (F), avec une enseignante spécialisée.

(Le Matin)

Créé: 17.05.2018, 21h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.