Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 03:52

Asie La Chine clone un chat... avant les pandas

Une entreprise pékinoise est parvenue à cloner un chat, une première en Chine qui veut avancer vers le clonage du panda.

La Chine clone des chats.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sept mois après la mort de son chat baptisé «Aïl», son propriétaire, Huang Yu, a eu la joie de retrouver son protégé sous la forme d'un adorable chaton gris et blanc. «Ils se ressemblent à plus de 90%», assure le jeune Chinois de 23 ans, qui espère que le chaton, né d'une chatte porteuse fin juillet, aura la même personnalité que l'Aïl d'origine.

«Aïl» est le premier chat cloné par Sinogene, une entreprise qui a déjà réussi le clonage d'une quarantaine de chiens depuis 2017. Les propriétaires d'animaux domestiques, bouleversés par la mort de leur pensionnaire, sont prêts à payer de coquettes sommes pour ressusciter leur compagnon: un clonage de chien coûte 380'000 yuans (48'000 euros), celui d'un chat 250'000 yuans (32'000 euros).

Passion des animaux

La passion des animaux s'est emparée de la Chine au cours des dernières décennies, après avoir été réprimée sous l'ère maoïste. D'après un rapport de l'organisme professionnel Pet Fair Asia et du site internet Goumin.com, les dépenses en faveur des animaux domestiques ont représenté l'an dernier près de 171 milliards de yuans (22 milliards d'euros). Le clonage d'un chat pourrait permettre d'avancer sur la voie du clonage du panda, que la Chine tente de mener à bien depuis une vingtaine d'années.

Chen Dayuan, un expert de l'Académie chinoise des sciences, a confié le mois dernier que son organisme envisageait de cloner un panda en utilisant une chatte comme mère porteuse. Même si le panda est nettement plus gros qu'un chat à l'âge adulte, leur taille est similaire à la naissance et la gestation dure entre deux et trois mois. (afp/nxp)

Créé: 05.09.2019, 04h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters