Samedi 28 mars 2020 | Dernière mise à jour 20:48

Espace Un enfant de 13 ans nomme le nouveau robot martien de la NASA

Alex Mather, qui ne se passionne pour l'espace que depuis deux ans, a été sélectionné grâce à sa proposition: «Perseverance».

«Je ne pense pas qu'il existe un mot dans n'importe quelle langue humaine pour décrire le sentiment d'avoir votre nom choisi pour faire partie d'une mission de la plus grande agence spatiale du monde», a déclaré Alex Mather.
Vidéo: NASA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La NASA a dévoilé jeudi le nom de son prochain rover sur Mars: Perseverance. Il sera le cinquième véhicule exploratoire sur la planète rouge, et roulera dans les traces de pneus de Sojourner (arrivé sur Mars en 1997), Spirit et Opportunity (2004), ainsi que Curiosity, qui explore la planète depuis 2012.

Son nom a été annoncé dans une école de Burke, dans l'Etat américain de Virginie, où l'élève qui l'a choisi, Alex Mather, 13 ans, a été félicité. «La proposition d'Alex a bien saisi l'esprit de l'exploration», a déclaré le patron des activités scientifiques de l'agence spatiale américaine, le Suisse Thomas Zurbuchen. «Comme toute mission exploratoire passée, notre rover va se retrouver face à des défis, et fera des découvertes exceptionnelles».

Plus de 28 000 propositions

Comme ses prédécesseurs, Perseverance a été baptisé au terme d'un concours national organisé auprès de 12 000 écoliers qui ont envoyé 28 000 propositions. Parmi 155 noms arrivés demi-finalistes, départagés par près de 4700 juges volontaires - dont des enseignants et des passionnés de l'espace - neuf ont été ensuite soumis au vote du public sur le site de la NASA. Et c'est donc celui proposé par Alex Mather qui l'a emporté.

Impressionné par Saturne V

Il y a encore deux ans, ce jeune garçon s'intéressait davantage aux jeux vidéo qu'à l'espace. Tout a changé à l'été 2018, lors de sa visite au Space Camp en Alabama. Depuis son premier aperçu d'une Saturne V - la fusée qui a lancé les astronautes d'Apollo sur la Lune il y a un demi-siècle - Mather est devenu un passionné de l'espace. Participer au concours était donc une évidence pour lui: «C'était une opportunité d'aider l'agence qui a envoyé des humains sur la Lune», a-t-il déclaré. «Ce rover martien aidera à ouvrir la voie à la présence humaine là-bas et je voulais essayer d'aider de toutes les manières possibles.» En plus d'avoir eu l'honneur de choisir son nom, le jeune garçon est invité avec sa famille à Cap Canaveral, en Floride, pour assister au lancement du rover, prévu entre le 17 juin et le 5 août prochain. Son arrivée sur Mars est planifiée pour février 2021, dans un cratère du nom de Jezero.

Perseverance a la taille d'une voiture. Image NASA

La mission a deux objectifs principaux: chercher des traces de vie ancienne, et relever des échantillons qui seront hermétiquement scellés dans des tubes à l'intérieur du rover, en attendant qu'une future mission martienne en prenne livraison. De la taille d'une voiture (3m de long pour 2,70m de large), le rover est doté de six roues, comme son prédécesseur Curiosity, pour lui permettre de passer les rochers. Equipé d'un mini-réacteur nucléaire pour lui fournir son énergie, Perseverance dispose d'un bras articulé long de 2,20m et d'une foreuse pour pulvériser des échantillons de roche. (AFP/Le Matin)

Créé: 06.03.2020, 10h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.