Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 10:16

étude Dans l'espace, les souris se mettent à courir dans tous les sens

La NASA a observé que, en microgravité, les plus jeunes rongeurs inventent une surprenante activité physique.

Cette vidéo montre que les souris ont vite su tirer parti de la microgravité avant que les plus jeunes ne débutent une folle farandole. Vidéo: NASA/YouTube


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les humains ne sont pas les seuls mammifères occupant la station spatiale internationale. Une colonie de souris y habite également. Leur système biologique présentant certaines similitudes avec celui de l'homme, l'étude de leur comportement peut apporter certaines réponses en vue de futurs longs voyages spatiaux en microgravité, notamment à destination de Mars. L'institut de recherche biomédical de Novartis mène notamment avec ces souris une étude sur l'atrophie musculaire, dont les résultats pourraient être utiles tant pour les astronautes que pour les personnes âgées.

La NASA vient de publier un rapport basé sur l'observation d'un groupe de souris ayant passé 37 jours en microgravité. La station spatiale possède un habitat spécial pour les souris qui leur permet de saisir des objets et de se déplacer librement. C'est à l'intérieur de celui-ci qu'elles ont été filmées et leur comportement a été comparé à celui d'un autre groupe de rongeurs restés sur Terre.

Le module qui héberge les souris dans la station spatiale. Photo NASA/Dominic Hart

Les souris de l'espace se sont très rapidement habituées à la microgravité. Elles s'ancraient à l'habitat avec leurs pattes ou leur queue et allongeaient leur corps, comme elles font sur terre en se tenant sur les pattes arrières pour observer leur environnement. Au final, dans l'espace, les souris agissent normalement: elles mangent, font leur toilette, se blottissent les unes contre les autres et interagissent entre elles. Après 37 jours, les souris en microgravité faisaient approximativement le même poids que leurs congénères terrestres et leur pelage était sain, signes de bonne santé.

Stress ou manque d'activité?

Pourtant, les scientifiques ont tout de même noté une différence significative, mais pas chez toutes les souris. Les groupes étaient constitués, dans la station et le laboratoire terrestre, de femelles jeunes et d'autres plus âgées. Ce sont chez les jeunes individus dans l'espace qu'un étrange ballet a été observé. Environ après une semaine passée en microgravité, elles se sont mises à courir autour de la cage, la faible pesanteur leur permettant de passer sur toutes les parois. Petit à petit, c'est même devenu une activité de groupe, les jeunes souris courant frénétiquement ensemble.

Pourquoi? Les chercheurs n'ont pas d'explication définitive pour l'instant. Cela pourrait être une marque de stress, mais les scientifiques en doutent, car les rongeurs n'afficheraient pas une aussi bonne santé s'ils étaient stressés. Un tel comportement pourrait s'expliquer par un besoin accru d'exercice physique, celui-ci stimulant en outre le sens de l'équilibre, absent en microgravité. De prochaines recherches pourraient ainsi étudier l'augmentation du flux sanguin qu'apporte chez les souris cette folle course de l'espace. (Le Matin)

Créé: 17.04.2019, 13h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.