Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 03:34

Physique La voix de Stephen Hawking dans l'espace

La voix de Stephen Hawking a été envoyée dans l'espace vendredi à l'occasion de son inhumation.

Image d'archive. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les mots de Stephen Hawking qui ont été envoyés vendredi à la mi-journée sous forme de signal radio en direction d'un trou noir, sont tirés d'un discours dans lequel l'astrophysicien appelait les hommes «à travailler ensemble pour sauver la planète», a déclaré l'Agence spatiale européenne (ESA). «C'est un passage très émouvant», a déclaré à l'AFP Mark McCaughrean, conseiller scientifique principal à l'ESA.

L'enregistrement de la voix synthétisée de Stephen Hawking a été envoyé dans l'espace au moment précis de son inhumation à Londres. Les cendres du chercheur britannique, décédé il y a trois mois à l'âge de 76 ans, ont été enterrées près des tombes des scientifiques Isaac Newton et Charles Darwin, en l'abbaye de Westminster.

L'ESA, sollicitée par la fondation Stephen Hawking, sa famille et le compositeur grec de musique électronique Vangelis, pour permettre la réalisation de l'envoi de ce message, s'est chargée techniquement des opérations.

De la musique

L'enregistrement comprend un nouveau morceau de musique de Vangelis et il intègre la voix synthétisée de Stephen Hawking. Le total dure un peu plus de six minutes, dont la moitié avec la voix du scientifique, précise Mark McCaughrean.

Les mots de l'astrophysicien sont tirés d'un discours prononcé il y a quelques années. L'enregistrement est codé dans un format standard, en données binaires. C'est une grande antenne parabolique de l'ESA, située près de Madrid en Espagne, qui s'est chargée d'expédier le signal radio vers le trou noir le plus proche de la Terre.

L'antenne était pointée en direction du trou noir nommé 1A 0620-00, découvert en 1975 et situé à 3.500 années-lumière de la Terre, précise Mark McCaughrean. Le signal radio a été envoyé pendant une demi-heure environ, au moment de la cérémonie d'inhumation à Londres. Mais quand le signal arrivera au trou noir, «dans 3.500 années-lumière», «il sera très, très faible». «C'est un geste complètement symbolique», souligne le scientifique de l'ESA. (afp/nxp)

Créé: 15.06.2018, 04h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.