Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 05:19

Etude Un médicament contre le diabète et la tuberculose

Des chercheurs de l'Université de Bâle ont exposé les résultats de leurs études et ont pu montrer que le médicament metformine contre le diabète est aussi efficace contre la maladie pulmonaire.

La metformine est un médicament sûr et peu coûteux, utilisé depuis longtemps dans le traitement du diabète de type 2.Il freine la croissance des mycobactéries, et cela seule ou combinée aux médicaments courants contre la tuberculose.

La metformine est un médicament sûr et peu coûteux, utilisé depuis longtemps dans le traitement du diabète de type 2.Il freine la croissance des mycobactéries, et cela seule ou combinée aux médicaments courants contre la tuberculose. Image: ARCHIVES, PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un médicament connu dans le traitement du diabète agit aussi contre la tuberculose. Il pourrait améliorer l'efficacité des thérapies existantes contre la tuberculose. Des chercheurs de l'Université de Bâle ont relaté les résultats de leurs tests sur des souris dans la revue «Science Translational Medicine».

Si cet effet se confirme dans des expériences sur l'homme, il pourrait s'agir d'une solution contre l'augmentation croissante de souches résistantes de la bactérie, écrit la haute école dans un communiqué, car la bactérie déclencheuse (mycobacterium tuberculosis) se montre de plus en plus robuste contre les antibiotiques.

Au lieu de viser directement la bactérie, la science recherche, depuis quelques années, de nouveaux agents qui renforcent la réponse immunitaire des patients. Pour cette raison, ils examinent aussi des médicaments connus.

Sûr et peu coûteux

La metformine est un médicament sûr et peu coûteux, utilisé depuis longtemps dans le traitement du diabète de type 2. Gennaro De Libero, chercheur à l'Université et à la clinique universitaire de Bâle, ainsi que des collègues de Singapour, ont pu montrer que la metformine freine la croissance des mycobactéries, et cela seule ou combinée aux médicaments courants contre la tuberculose.

Des tests aussi bien sur des cultures de cellules que sur des souris infectées par la tuberculose ont montré que l'agent stimule la formation de composés oxygénés, qui sont toxiques pour les bactéries. La metformine améliore aussi la réponse immunitaire à une infection de tuberculose. Les doses de metformine correspondaient aux quantités utilisées chez les diabétiques.

Les chercheurs ont également examiné rétrospectivement les données de patients tuberculeux traités à la metformine. Il s'est avéré qu'ils portaient moins de bactéries et qu'ils décédaient moins souvent de la tuberculose. Les poumons des patients traités à la metformine présentaient moins de cavités propices aux mycobactéries.

Thérapie adjuvante

«Nos résultats laissent supposer que la metformine peut être utilisée comme thérapie adjuvante contre la tuberculose», écrivent les scientifiques. L'efficacité du médicament devrait ainsi être testée de manière ciblée dans des études cliniques.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, la maladie pulmonaire est l'infection avec issue mortelle la plus fréquente au monde. Chaque année, neuf millions de personnes en tombent malades et 1,5 million y succombent. (ats/nxp)

Créé: 20.11.2014, 17h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.