Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 10:25

Japon «Passez des appels vidéo à nos anguilles de jardin!»

Un aquarium demande au public de téléphoner à ses animaux qui ont perdu l'habitude de voir du monde et se cachent désormais des soigneurs.

Les anguilles de jardin ne quittent jamais leur terrier et  s'y cachent à la moindre alerte.

Les anguilles de jardin ne quittent jamais leur terrier et s'y cachent à la moindre alerte. Image: iStock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il, y a difficilement plus peureux et plus sédentaire que l'anguille de jardin. Cet animal qui peut atteindre 60 cm ne quitte jamais son terrier, un peu plus profond que sa taille. Il y reste ancré, se nourrissant du zooplancton que charrie le courant. Sa reproduction, mal connue, semble aussi se faire à distance, les mâles lâchant leurs gamètes (cellules reproductrices) dans l'eau au sein de la colonie. Et ces petites anguilles disparaissent dans le sable à la moindre alerte.

Celles que l'on pourrait voir comme les reines du confinement, puisqu'elles ne quittent jamais leur maison, souffrent toutefois d'être privées de public. En effet, selon l'aquarium Sumida, à Tokyo, rapporte Quartz, ses 300 anguilles s'étaient habituées à voir des visages humains derrière les vitres Du coup, elles ne se terraient plus.

Redevenues timides

Mais depuis le 1er mars, l'aquarium est fermé. Ne passent plus que les employés, dont les soigneurs. Or, les anguilles se sont à nouveau habituées à la solitude et prennent peur à chaque mouvement extérieur. Les soigneurs ne peuvent donc plus les observer, ce qui est crucial pour connaître leur état de santé et détecter des maladies, des problèmes de nutrition ou des blessures.

Du coup, l'aquarium va tenter quelque chose. Du 3 au 5 mai, il organise le Festival de l'anguille, lors duquel il demandera aux gens de passer un appel vidéo. Il faudra leur dire: «S'il vous plaît, les anguilles de jardin, n'oubliez pas notre visage!» Vidéos qui seront évidemment diffusées aux petites anguilles, afin qu'elles se réhabituent à voir des gens.

L'incompréhension des zoos suisses

Rappelons qu'en Suisse, contrairement aux musées, les zoos et aquariums ne pourront pas rouvrir le 11 mai prochain. Ce qui a suscité leur colère et leur incompréhension, l'argument du Conseil fédéral pour le justifier étant que le public pourrait s'agglutiner devant une cage ou une vitre. Les parcs animaliers ont rétorqué que, comme les musées où l'on pourrait s'agglutiner devant un tableau, ils sont capable de trouver des solutions pour assurer toutes les mesures de sécurité. Mais les autorités n'ont pour l'instant pas changé d'avis.

Michel Pralong

Créé: 02.05.2020, 16h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.