Mardi 26 mars 2019 | Dernière mise à jour 09:07

Sciences Une première pour deux mathématiciennes

La 21e édition du Prix L'Oréal-Unesco a couronné pour la première fois deux mathématiciennes parmi les lauréates.

Brigitte Macron pose avec les cinq lauréates du Prix L'Oréal-Unesco. Avec de gauche à droite Karen Hallberg (Arg), Claire Voisin (Fr), Maki Kawai (Jp), Najat Aoun Salibat (Liban) et Ingrid Daubechies (USA).

Brigitte Macron pose avec les cinq lauréates du Prix L'Oréal-Unesco. Avec de gauche à droite Karen Hallberg (Arg), Claire Voisin (Fr), Maki Kawai (Jp), Najat Aoun Salibat (Liban) et Ingrid Daubechies (USA). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux mathématiciennes, dont la Française Claire Voisin, figurent parmi les cinq lauréates 2019 du prix «Pour les femmes et la Science», remis jeudi à Paris par la Fondation L'Oréal et l'Unesco.

C'est la première fois que ce prix, qui en est à sa 21e édition, s'ouvre aux mathématiques et aux sciences informatiques. Claire Voisin, qui a reçu la médaille d'or du CNRS en 2016, a été la première mathématicienne à entrer au prestigieux Collège de France. Elle est la lauréate pour la région Europe.

Autre mathématicienne, Ingrid Daubechies, de l'Université de Duke aux Etats-Unis, récompensée au nom de la région Amérique du Nord. Née en Belgique, elle travaille aux Etats-Unis et a été naturalisée américaine en 1996.

Ses travaux sur la «théorie des ondelettes» ont permis de développer des méthodes de traitement et de filtrage d'images utilisées dans de nombreux domaines (imagerie médicale, communication sans fil...), selon un communiqué.

Deux chimistes et une physicienne couronnées

Pour la région Afrique et Etats arabes, c'est une professeure de chimie, Najat Aoun Saliba, qui a été distinguée.

Directrice du Centre de conservation de la nature à l'Université américaine de Beyrouth (Liban), elle est récompensée pour ses travaux sur l'identification d'agents cancérigènes et autres substances toxiques présentes dans l'air des pays du Moyen-Orient, et dans les nouveaux diffuseurs de nicotine et narguilés.

Pour l'Asie-Pacifique, la lauréate est une chimiste japonaise, Maki Kawai.

Directrice générale de l'Institut des sciences moléculaires, professeure émérite de l'Université de Tokyo, elle est récompensée «pour son travail précurseur dans la manipulation de molécules séparées à l'échelle atomique pour transformer la matière et créer des matériaux innovants», selon le communiqué. Son travail a contribué à établir les fondements des nanotechnologies.

Enfin, pour l'Amérique latine, c'est la physicienne Karen Hallberg, professeur de l'Institut Balseiro (physique nucléaire) de Bariloche (Argentine) qui a été distinguée. Elle est récompensée pour le développement d'approches informatiques de pointe permettant de comprendre la physique de la matière quantique. Les lauréates recevront chacune 100'000 euros (113'000 francs). (ats/nxp)

Créé: 14.03.2019, 11h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters