Jeudi 17 octobre 2019 | Dernière mise à jour 12:08

Guyane Satellite avec du matériel suisse prêt à s'envoler

EDRS-C sera mis en orbite mardi à partir du centre spatial européen de Kourou, en Guyane française. Ruag Space fournit plusieurs éléments de l'engin.

C'est la fusée Ariane 5 qui va lancer le satellite depuis la Guyane française.

C'est la fusée Ariane 5 qui va lancer le satellite depuis la Guyane française. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La fusée Ariane 5 décollera mardi prochain pour lancer un satellite destiné à rendre la transmission des données plus rapide et de meilleure qualité. Ruag Space fournit l'ordinateur de bord, l'isolation thermique et des réflecteurs solaires qui dissipent la chaleur.

Le système de satellites de relais de données (EDRS) de l'Agence spatiale européenne (ESA) vise à permettre une transmission des données plus rapide et de meilleure qualité entre les satellites et les stations au sol. Il est le réseau de communication laser le plus avancé à ce jour et aide les satellites d'observation de la Terre à transmettre à l'Europe, presque en temps réel, de grandes quantités de données.

EDRS-C est le premier satellite de ce programme. Il sera mis en orbite à partir du centre spatial européen de Kourou, en Guyane française. La coiffe de charge utile du lanceur Ariane est fournie par Ruag Space, indique l'entreprise vendredi dans un communiqué.

Cette structure offre diverses protections. Elle protège contre les intempéries sur le pas de tir, les effets acoustiques après allumage des moteurs, la résistance de l'air et la chaleur de frottement en vol. Il est abandonné à une altitude d'environ 110 kilomètres.

Réflecteurs solaires

Le satellite EDRS-C bénéficie aussi d'une protection contre la chaleur et le froid dans l'espace mise au point par Ruag. L'isolant se compose de plusieurs couches d'une feuille de polyimide métallisée. Chaque couche est plus fine qu'un cheveu humain.

Les réflecteurs solaires optiques de Ruag Space offrent au satellite une protection thermique supplémentaire. Ces miroirs aident le satellite à dissiper la chaleur excessive qu'il génère dans l'espace. L'isolation et les réflecteurs ont été produits en Autriche. Ruag fournit également l'ordinateur de bord d'EDRS-C. Il contrôle et surveille la charge utile du satellite et de nombreux autres sous-systèmes.

Ruag Space est la division spatiale du groupe technologique suisse Ruag. Elle emploie plus de 1300 personnes sur treize sites en Suisse, Suède, Allemagne, Finlande, USA et Autriche. (ats/nxp)

Créé: 02.08.2019, 16h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.