Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 21:00

Espace Une sonde américaine rattrape l'astéroïde Bennu

La sonde américaine Osiris-Rex a rattrapé lundi l'astéroïde Bennu où elle doit prélever des échantillons en 2020.

L'astéroïde Bennu fait seulement 500 mètres de diamètres.

L'astéroïde Bennu fait seulement 500 mètres de diamètres. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un caillou dans le système solaire: la sonde américaine Osiris-Rex a rattrapé lundi l'astéroïde Bennu de seulement 500 mètres de diamètre. La sonde y prélèvera des échantillons en 2020 pour les rapporter sur Terre.

Osiris-Rex a voyagé plus de deux ans pour se rapprocher de Bennu, qui tourne autour du Soleil à une vitesse de 100'000 km/h et se trouve actuellement à 124 millions de kilomètres de la Terre. La petite sonde a freiné pour se stabiliser à sept kilomètres de l'astéroïde.

La Nasa a indiqué lundi avoir reçu un signal confirmant ce qu'elle appelle «l'arrivée», bien que la sonde ne doive pas toucher la surface avant la mi-2020. Commence aujourd'hui une longue et méticuleuse phase d'observation. Osiris-Rex va photographier, analyser et cartographier Bennu sous tous les angles. L'an prochain, elle fera des descentes à 225 mètres d'altitude.

Plein de questions

La Nasa veut savoir où la surface est lisse et où sont les reliefs. Y a-t-il des pierres ou des roches plus grosses? Des poussières sont-elles en orbite autour du caillou, qui pourraient endommager la sonde? Quelles sont sa masse et sa gravité?

A la mi-2020, Osiris-Rex se rapprochera doucement, «au rythme de marche d'un insecte», déploiera un bras articulé, et touchera cinq secondes la surface pour en aspirer au minimum 60 grammes de matériaux, et jusqu'à 2 kg.

En 2023, Osiris-Rex reviendra sur Terre, avec à son bord, espère la Nasa, la plus grande masse d'échantillons spatiaux depuis que les astronautes sont revenus de la Lune un demi-siècle plus tôt. (ats/nxp)

Créé: 04.12.2018, 03h11

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.