Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 15:51

Espace Surprise: la comète Tchouri a eu un petit compagnon

Un astronome amateur a découvert, sur des images prises il y a 4 ans par la sonde «Rosetta», qu'un astéroïde de 4 mètres a orbité autour de la comète.

Le débris orbitant autour de la comète a été surnommé «lune de Tchouri».


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'odyssée de la sonde spatiale «Rosetta» a tenu en haleine les amateurs d'astronomie: lancée par l'Agence spatiale européenne (ESA) pour étudier le comportement et la composition de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko (ou plus familièrement Tchouri), elle avait réussi, en 2014, à y envoyer un atterrisseur, «Philae» qui s'était posé à sa surface. En septembre 2016, cette incroyable odyssée spatiale se terminait, «Rosetta» entrant à son tour en contact avec Tchouri et s'éteignant définitivement.

De nombreuses découvertes ont résulté de cette mission, mais un détail était totalement passé inaperçu aux yeux des scientifiques. C'est un astrophotographe amateur espagnol, Jacint Roger, qui l'a remarqué en visionnant des images d'archives prises par «Rosetta» le 21 octobre 2015: un minuscule point blanc tournant en même temps que la comète. Il s'agit d'un débris de Tchouri, d'un diamètre d'un peu moins de 4 mètres et que l'on voit sur ce GIF animé posté par l'Espagnol sur Twitter et qu'a republié l'ESA.

Un voisin temporaire

Selon les explications de l'agence, ces images ont été prises deux mois après que Tchouri soit passé au plus proche du soleil, ce qui avait entraîné un maximum d'activité à sa surface, avec des jets de gaz propulsant poussières et débris dans l'espace et rendant la comète très lumineuse. Etudiant plus attentivement ces images, prises alors que «Rosetta» se trouvait à 400 km de Tchouri, les scientifiques ont depuis découvert que ce débris, probablement le plus gros repéré à ce jour et surnommé «Churymoon» (lune de Tchouri) par la chercheuse Julia Marín-Yaseli de la Parra, avait passé les 12 heures suivant son éjection sur une orbite comprise entre 2,4 et 3,9 km du centre de la comète. On l'a perdu de vue lorsqu'il est entré dans la chevelure de gaz brillante qui entoure Tchouri, mais il semble qu'il soit resté en sa compagnie jusqu'au 23 août, soir deux jours après la prise de vue de ces images.

Créé: 16.08.2019, 08h34

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.