Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:59

Odyssée La Tesla spatiale vient de boucler son premier tour du soleil

La voiture mise en orbite par Elon Musk, avec Starman à son bord, a déjà parcouru 1,2 milliard de kilomètres.

À bord de sa voiture rouge, Starman a peut-être déjà écouté «Life on Mars» de Davis Bowie plus de <nobr>150 000 fois</nobr.

À bord de sa voiture rouge, Starman a peut-être déjà écouté «Life on Mars» de Davis Bowie plus de 150 000 foisImage: SpaceX

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Tesla Roadster d'Elon Musk est très certainement l'automobile qui aura effectué le plus long périple de l'histoire. Celui-ci est loin d'être fini, mais il a franchi une étape importante le week-end dernier: la voiture électrique en effet bouclé sa première orbite autour du soleil.

La voiture électrique avait en effet été propulsée dans l'espace le 6 février 2018 à l'occasion du premier lancement de la fusée Falcon Heavy de l'autre compagnie d'Elon Musk, Space X. À bord de ce qui avait été l'auto personnelle du big boss, Starman, un mannequin revêtu d'une combinaison spatiale et nommé ainsi en hommage à David Bowie.

Pour faire un tour complet du soleil, il lui a fallu 557 jours, cap franchi ce week-end (558 jours samedi). La Tesla a également largement dépassé sa garantie, qui était de 58 000 km, puisqu'elle a parcouru 1,2 milliard de kilomètres, soit 21 000 fois la distance assurée, selon Space.com.

Le site whereisthetraodster.com suit la Tesla jour après jour. On voit qu'elle a bouclé sa première orbite solaire.

Une chanson qui passe en boucle

Au moment de son décollage, la radio de la voiture jouait la chanson «Life on Mars», toujours de David Bowie. Le site whereisthetraodster.com, qui suit la Tesla jour après jour, précise que, si ses batteries sont toujours en fonction, elle l'aurait passée plus de 150 000 fois, ce qui risque de lasser un éventuel voisinage extraterrestre.

À bord de sa Roadster, Starman n'a pas fini de tourner puisque, selon une modélisation, il pourrait voyager encore plusieurs millions d'années avant d'être éventuellement projeté vers la Terre ou Vénus, mais avec très peu de probabilités de s'écraser sur l'une ou l'autre.

Créé: 22.08.2019, 06h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.