Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 05:25

Santé Statines favorables pour la prévention d'Alzheimer

Des médicaments contre le cholestérol pourraient servir à diminuer les risques de contracter cette maladie neurodégénérative.

Cette maladie neurodégénérative incurable affecte déjà plus de cinq millions d'Américains. (Photo d'illustration)

Cette maladie neurodégénérative incurable affecte déjà plus de cinq millions d'Américains. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les statines, des médicaments contre le cholestérol, semblent prometteuses pour la prévention de la maladie d'Alzheimer, selon une étude médicale américaine publiée lundi. Cette maladie neurodégénérative incurable affecte déjà plus de cinq millions d'Américains.

Ces travaux, qui paraissent dans la revue médicale américaine JAMA Neurology, ont été menés entre 2009 et 2013 à partir d'un échantillon de près de 400'000 bénéficiaires du régime d'assurance-maladie Medicare, qui couvre les plus de 65 ans aux Etats-Unis.

Parmi eux, ceux qui prenaient ces médicaments pendant au moins deux ans ont réduit leurs risques d'avoir cette maladie neurodégénérative incurable pendant la durée de l'étude. La fréquence de la maladie était moindre parmi les personnes prenant le plus de statines, ont également observé ces chercheurs de l'université de Californie du Sud (USC) et d'Arizona.

Faire une différence

Chez les personnes traitées avec les plus fortes doses, l'incidence d'Alzheimer était 15% moindre chez les femmes, et 12% chez les hommes, par rapport aux patients ne prenant pas de statines.

Les auteurs ont observé que les hommes noirs étaient le seul groupe qui ne montrait pas de baisse statistiquement significative du risque d'Alzheimer avec des statines, un phénomène qu'ils ont attribué au trop petit nombre de patients dans l'échantillon.

«Il n'est peut-être pas nécessaire d'attendre la découverte d'un médicament efficace contre Alzheimer pour faire une différence pour les personnes les plus vulnérables alors que des traitements existent déjà et peuvent, seuls ou combinés à d'autres, réduire le risque de cette maladie», estime Julie Zissimopoulos, directrice adjointe du centre de politique de la santé de USC, un des principaux auteurs de l'étude.

Cette étude a surtout étudié quatre des statines les plus utilisées, simvastatine, atorvastatine, pravastatine et rosuvastatine. Des scientifiques pensent que certaines statines, comme l'atorvastatine et la simvastatine, pourraient être même plus efficaces pour prévenir Alzheimer parce qu'elles peuvent traverser la barrière protectrice du cerveau qui empêche certains types de substances d'y pénétrer. (ats/nxp)

Créé: 13.12.2016, 08h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.