Samedi 23 mars 2019 | Dernière mise à jour 11:57

Futur Stephen Hawking: «On doit quitter la planète»

L'avenir de l'humanité s'annonce très sombre, à en croire les propos de l'astrophysicien lors du «Tencent WE Summit», à Pekin.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous risquons l’extermination.» Stephen Hawking n'a pas mâché ses mots lors du «Tencent WE Summit» qui s'est déroulé à Pekin, le weekend dernier. L'avenir de l'humanité s'annonce très sombre, à en croire les propos du célèbre astrophisicien, relayés par NDTV.

«D’ici 2600, la Terre se transformera en une grosse boule de feu. L’humanité doit faire des plans pour quitter la planète, sinon nous risquons l’extermination», a-t-il déclaré.

Sa solution? La fuite! Si l'humain souhaite assurer son existence durant encore des millions d’années, il doit coloniser d’autres planètes!

Par ailleurs, le scientifique a profité de l'événement pour rappeler son ambitieux projet «Breakthrough Starshot». A savoir la construction d'un aéronef capable d’atteindre Alpha Centauri - l’étoile la plus proche de notre système solaire - en 20 ans.

Le Britannique a ainsi appelé les investisseurs à le soutenir, tout en rappelant que les actuels vaisseaux spatiaux mettraient 30'000 ans pour un tel voyage. (Le Matin)

Créé: 10.11.2017, 09h24

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.