Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 01:42

Espace La NASA espère trouver des extraterrestres d'ici 20 ans

Les scientifiques de la NASA pensent avoir d'ici une vingtaine d'années la technologie suffisante pour trouver une nouvelle forme de vie dans l'univers.

Va-t-on pouvoir être bientôt capable de trouver d'autres formes de vie dans l'univers, comme on trouve déjà aujourd'hui des exoplanètes?

Va-t-on pouvoir être bientôt capable de trouver d'autres formes de vie dans l'univers, comme on trouve déjà aujourd'hui des exoplanètes? Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ferons-nous dans les années 2030 des rencontres du troisième type, façon Steven Spielberg? Peut-être bien, si l'0n en croit le chercheur de la NASA, Kevin Hand, qui s'exprimait le 11 juillet dernier lors d'un congrès de scientifiques en Afrique du Sud. Selon le Huffington Post qui relaie l'information, il aurait affirmé: «Dans 20 ans nous trouverons que nous ne sommes pas seuls dans l'univers».

Selon lui, il pourrait y avoir de la vie sur Europa, l'une des lunes de Jupiter et les scientifiques disposeraient aujourd'hui des moyens et de la technologie nécessaire pour y aller.

Ses propos ont été corroborés par son confrère, l'ancien astronaute Charles Bolden. Celui-ci a ajouté lors d'une conférence sur le sujet dans les quartiers généraux de la NASA à Washington le 14 juillet qu'il était «peu probable que nous, humains, soyons les seuls dans l’immensité infinie de l’univers».

Milliers de planètes dans la Voie lactée?

«Un jour, dans un futur proche, nous serons capables de pointer une étoile et de dire qu'elle possède une planète telle que la Terre», a noté lors de la même conférence Sara Seager, professeur au MIT de Cambridge, dans le Massachusetts. «Nous croyons fermement que chaque étoile de notre Voie lactée possède au moins une planète. »

Pour y arriver, la NASA se servira du télescope spatial Tess (Transiting Exoplanet Survey Satellite) pour scruter dès 2017 l'univers et découvrir une multitude de planètes habitables - voire habitées - autour d'étoiles proches de nous, selon le magazine futura-sciences. Elle lancera ensuite en 2018 le télescope spatial James Webb, qui succédera à Hubble.

Selon l'agence spatiale américaine, cent millions de mondes seraient susceptibles d’accueillir une vie extraterrestre! «Imaginez le moment où nous trouverons un signe de vie ailleurs. Imaginez le moment ou le monde va se réveiller et que la race humaine va réaliser que sa longe solitude dans le temps et l'espace va s'achever en comprenant qu'elle n'est pas seule dans l'univers», conclut Matt Mountain directeur de l’institut des sciences et de l’espace de Baltimore. On se réjouit de vivre ça. Ou pas...

La conférence sur la vie extraterrestre de la NASA du 14 juillet:

Créé: 17.07.2014, 10h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.