Mercredi 13 décembre 2017 | Dernière mise à jour 13:40

Afrique Découverte d'empreintes d'un dinosaure géant

Des chercheurs ont découvert les plus grandes traces de pied de théropodes trouvées à ce jour sur le continent africain.

Fabien Knoll, chercheur de l'université de Manchester, couché près des empreintes fossilisées.

Fabien Knoll, chercheur de l'université de Manchester, couché près des empreintes fossilisées. Image: Fabien Knoll

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une équipe internationale de paléontologues a découvert les empreintes fossilisées de pattes à trois orteils d'une nouvelle espèce de dinosaure carnassier géant dans le sud de l'Afrique, où il vivait il y a deux cent millions d'années. Il s'agit des plus grandes traces de pied de théropodes trouvées à ce jour sur le continent africain.

Vu leurs dimensions --57 centimètres de longueur sur 50 cm de largeur-- l'animal devait mesurer environ neuf mètres de long et près de trois mètres de haut au niveau des hanches, selon les scientifiques dont la découverte est publiée mercredi dans la revue américaine Plos One.

Ce dinosaure avait quatre fois la taille d'un lion, estiment ces chercheurs des universités de Manchester (Royaume-Uni), du Cap en Afrique du Sud et de Sao Paulo au Brésil. Cette nouvelle espèce, baptisée «Kayentapus ambrokholohali», appartient au groupe de dinosaures «méga-théropodes», des bipèdes géants comme le Tyrannosaure rex (T. rex), qui évoluait plus tard sur le continent américain et mesurait douze mètres de long environ.

Découverte importante

Ces empreintes ont été trouvées sur une couche géologique ancienne au Lesotho datant de 200 millions d'années. Cette zone est recouverte de craquements ayant résulté du dessèchement du sol, signes de la présence antérieure d'une rivière préhistorique.

C'est la première preuve que des théropodes carnivores de très grande taille se trouvaient dans cet écosystème surtout dominé par une variété de dinosaures herbivores, omnivores et carnivores beaucoup plus petits, expliquent ces scientifiques. Cette découverte est également importante car elle indique que ces dinosaures géants étaient déjà présents au début du Jurassique. Jusqu'alors les paléontologues pensaient qu'à cette période ces dinosaures étaient beaucoup plus petits, soit de trois à cinq mètres de long en moyenne.

C'est seulement beaucoup plus tard, au crétacé, qui a commencé il y a 145 millions d'années, que des théropodes géants comme le T. rex commencent à apparaître selon les fossiles et les empreintes de pied. «Cette découverte marque la première présence de très grands dinosaures carnivores au début du Jurassique dans le sud de Gondwana, le continent préhistorique qui s'est plus tard brisé pour former l'Afrique et les autres masses continentales», pointe Lara Sciscio, chercheuse à l'université du Cap. «Ces empreintes de pied de grande taille sont très rares dans le monde. Il n'existe qu'un seul autre site connu datant également de 200 millions d'années où des traces similaires ont été découvertes. Il se situe en Pologne», précise-t-elle. (afp/nxp)

Créé: 26.10.2017, 01h55

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.