Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:56

Russie L'infirmière en bikini ne sera finalement pas sanctionnée

Menacée pour avoir été trop peu habillée sous sa combinaison, la jeune femme a été pardonnée suite à une mobilisation en sa faveur.

Nadia ne serait pas la seule à s'habiller ainsi sous sa combinaison, le personnel hospitalier ayant trop chaud avec.

Nadia ne serait pas la seule à s'habiller ainsi sous sa combinaison, le personnel hospitalier ayant trop chaud avec. Image: Sergei Butry

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Son histoire aura fait du bruit. Nadia, infirmière de 23 ans, a enflammé les réseaux sociaux russes après qu'un patient de l'hôpital de Toula dans lequel elle travaille a posté une photo d'elle, en bikini sous sa combinaison de protection transparente. La direction de l'établissement avait déclaré qu'il allait la sanctionner pour non-respect de la tenue vestimentaire et la jeune femme avait dû, sous la pression, fermer tous ses comptes sur les réseaux sociaux et expliqué qu'elle craignait pour sa place.

Mais ces menaces de punition ont créé une large mobilisation en sa faveur. De nombreux membres du personnel hospitalier ont déclaré qu'ils manquaient cruellement de tenues appropriées à porter avec ces combinaisons et qu'il faisait tellement chaud avec qu'ils comprenaient très bien le geste de la jeune infirmière. Et que d'autres faisaient pareil.

Soutien d'un proche de Poutine

Le gouverneur de la région, Alexei Dyumin, qui est un ancien garde du corps de Vladimir Poutine et qui est même souvent pressenti pour lui succéder, a personnellement apporté son soutien à Nadia et lui a rendu visite. Il l'a félicitée pour son travail, tout comme l'ensemble du personnel hospitalier.

Du coup, c'est sans trop de surprise que la direction de l'hôpital a finalement annoncé qu'elle «n'avait imposé aucune sanction disciplinaire à l'infirmière, du moins par écrit. Elle continue à travailler. C'est une bonne employée, une professionnelle qui fournit des soins médicaux de haut niveau.»

Isolée de sa famille

Nadia, dont le «Daily Mail» a publié des photos à visage découvert, a expliqué avoir été séparée de sa famille pendant deux mois, vu qu'elle soignait des patients atteints de coronavirus, pour s'assurer qu'elle ne mettait pas ses proches en danger. «C'est mon travail. J'ai toujours voulu aider les gens, c'est pour cela que je me suis dirigée vers la médecine».

Michel Pralong

Créé: 22.05.2020, 14h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.