Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 01:20

Émotion Reconstruite… et championne

Au début du mois, «Le Matin» racontait l’histoire de Sonia, venue à un sport de force originaire de l’armée russe pour surmonter le souvenir d’abus sexuels répétés. La voilà médaillée!

Articles en relation

Jonglage avec 12 kilos de Christophe Simao. Après ce premier passage sur la chaîne télé IDFI, l'athlète est passé sur M6, fin octobre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il y a des histoires qui font chaud au cœur. Celle de Sonia Gervilla en est une. A quelques jours de son départ pour les championnats du monde de «girevoy sport», il y a une vingtaine de jours, nous vous racontions comment cette Thurgovienne avait trouvé dans un sport de force méconnu sous nos latitudes, mais incontournable dans les pays de l’Est, une manière de surmonter son trauma, après plusieurs abus sexuels subis en 2011.

Nouvelle venue dans sa discipline, qui consiste à soulever un maximum de fois un poids en un temps donné, et selon des techniques dérivées de l’haltérophilie, Sonia a depuis connu une véritable «sucess story». La femme de 38 ans a en effet explosé son record en développant 97 fois une charge de 16 kilos selon les règles de l’«arraché», en compétition près de Milan. Une performance due à une erreur : elle croyait travailler avec un poids moins lourd ! Une heureuse méprise qui lui a permis de décrocher le titre de vice-championne du monde dans sa catégorie d’âge. Une première pour une Suissesse.

Un «incroyable talent» en visite

Autre événement heureux: dimanche, la sportive a organisé une première rencontre internationale de «girevoy», en Suisse. Les profits de l’événement étaient reversés à une œuvre d’aide aux femmes victimes d’abus domestiques. Celle-là même qui l’avait soutenue après son drame. Guest star de la journée, Christophe Simao. Son nom ne vous dit peut-être rien mais ce Parisien a récemment impressionné l’Hexagone entier en présentant un numéro de jonglage avec un poids de 12 kilos (!), pour l’émission «La France a un incroyable talent», sur M6. Pas trop dur de quitter les spotlights de la capitale pour la grisaille zurichoise? «C’était pour une bonne cause, et c’est Sonia qui m’a contacté, donc je n’ai pas hésité», confie l’athlète, qui a fait huit heures de route pour effectuer une démonstration. Il raconte que des jeunes l’interpellent souvent dans la rue, lorsqu’il s’entraine, depuis son passage à la télé.

Quant à Oleh Ilika, légende du girevoy et ancien des forces spéciales soviétiques, lui aussi était présent pour soutenir Sonia. Fier de son élève, il se réjouit de l’implantation du girevoy en Suisse, sous l’impulsion de la trentenaire. «En Ukraine, d’où je viens, la discipline est très importante. Mais je me suis dit que cela ne pouvait pas rester populaire que dans les pays de l’Est. C’est pourquoi je suis venu m’installer en Italie.» Et de se réjouir que ses boules de fontes aient désormais une ambassadrice de charme en Suisse.

Une ambassadrice qui devra cependant attendre un peu avant de serrer des mains. Des cloques ont explosés dans sa paume, au cour de sa démonstration de dimanche…

Créé: 27.11.2012, 14h17

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.