Lundi 17 décembre 2018 | Dernière mise à jour 07:36

Zurich Une artiste genevoise met en émoi Ernst & Young

Le cabinet d'audit n'a pas supporté que Joëlle Flumet détourne son logo dans le cadre de l'exposition «Art and the City» qui se tient à Zurich. Il a obtenu le démontage de l'installation. «Goliath a gagné», répond l'artiste.

L'installation créée par l'artiste genevoise Joëlle Flumet à l'occasion de l'exposition temporaire «Art and the City» a soulevé l'indignation des responsables zurichois d'Ernst & Young.

L'installation créée par l'artiste genevoise Joëlle Flumet à l'occasion de l'exposition temporaire «Art and the City» a soulevé l'indignation des responsables zurichois d'Ernst & Young. Image: TA / Sabina Bobst

Le véritable logo d'Ernst & Young, dont l'artiste genevoise a détourné le sens en mettent la devise au passé: «Did» au lieu de «Do».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Quality In Everything We Did». A première vue, l'inscription placée sur la façade des anciennes usines Maag de Zurich, passe inaperçue. (Voir ci-contre). De leurs bureaux situés juste en face, les gens d'Ernst & Young n'ont pourtant pas manqué de voir dans l'installation de l'artiste genevoise Joëlle Flumet un détournement de leur devise.

Eux travaillent au présent, comme l'indique leur logo original: «Quality In Everything We Do». Sentant leur réputation menacée par l'inscription posée temporairement devant leurs yeux à l'occasion de l''exposition «Art and the City», les responsables zurichois du grand cabinet d'audit ont exigé qu'elle soit démontée, rapporte le Tages-Anzeiger vendredi. Ce qu'ils ont obtenu: «l'enseigne» a été enlevée vendredi.

Autorisation retirée

Pour parvenir à ses fins, la filiale zurichoise d'Ernst & Young est intervenue auprès des autorités de la Ville de Zurich et de Swiss Prime Site (SPS), qui est propriétaire du site. Les deux avaient auparavant autorisé l'exposition organisée sous l'égide de «Kunstaum K3», note sa curatrice, Suzanne Sauter.

Mais SPS est revenu sur sa décision. «Nous pensions que les artistes avaient pris soin de clarifier tous les aspects juridiques», explique la porte-parole de la société immobilière.

Ce à quoi la responsable de l'exposition, qui n'a été informée que mercredi de la situation, répond avoir obtenu toutes les autorisations légales. Le responsable de la ville déplore la situation, mais note que le propriétaire du lieu est en droit de retirer son accord.

«Pas une attaque»

Joëlle Flumet, qui vit et travaille à Genève, indique ne jamais avoir eu l'intention d'attaquer Ernst & Young. L'inscription, placée sur la façade d'une ancienne usine, devrait renvoyer au passé industriel de l'immeuble, explique-t-elle.

L'artiste romande se dit déçue par la réaction d'Ernst & Young. Plutôt qu'un démontage de son installation, aurait souhaité «un débat» et «un peu plus d'humour». Pour la Genevoise, «cette confrontation a quelque chose de David contre Goliath» sauf que, cette fois, «c'est à nouveau Goliath qui a gagné». (nxp)

Créé: 14.09.2012, 16h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.