Dimanche 21 avril 2019 | Dernière mise à jour 10:41

Société Le Blue Monday, une supercherie qui a trouvé son public!

Décrété «jour le plus déprimant de l'année», le 3e lundi de janvier est devenu la soupape de l'hiver. Après ce jour de blues, tout ne peut qu'aller vers le mieux.

La déprime hivernale pourrait bien trouver son pic à la mi-janvier. Ensuite, les jours s'allongent de plus en plus vite. Davantage de lumière remonte le moral des plus désespérés...

La déprime hivernale pourrait bien trouver son pic à la mi-janvier. Ensuite, les jours s'allongent de plus en plus vite. Davantage de lumière remonte le moral des plus désespérés...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Blue Monday, ou le lundi du blues, serait le jour le plus déprimant de l'année. Ce concept a été inventé en 2005 déjà, dans une campagne publicitaire britannique pour une agence de voyage. Grâce à une prétendue formule mathématique, prenant en compte la météo, le manque d'argent après les fêtes ou les résolutions non tenues du Nouvel an, il serait le moment fatidique pour avoir le moral au plus profond des talons.

Du point de vue scientifique, c'était une supercherie vite démasquée. Malgré tout, l'intuition n'était pas totalement fausse et le jour le plus désastreux de l'année est passé à la postérité. Sans doute qu'il joue un rôle de pivot psychologique au milieu de l'hiver, signifiant qu'après ce jour, tout ne peut qu'aller mieux, comme aurait dit le fameux Emile Coué, auteur de la méthode éponyme.

Sans câlin et sans viande

Ce troisième lundi de janvier 2019 est fidèle à sa réputation cafardeuse. Cette année, il tombe en plus sur le 21 janvier, qui est la journée mondiale du câlin. Une conjonction absolument dévastatrice pour ceux qui vivent seuls. Cette année, le Blue Monday tombe aussi sur un des ces nouveaux «lundis verts», sans viande et sans poisson. Sans rien. Il ne reste qu'à faire un câlin à son canapé en mangeant des biscottes.

Le Québec gèle, l'Australie cuit

Heureusement, l'actualité nous offre quelques nouvelles bien déprimantes liées au climat. Le Québec est sous une tempête de neige comme elle n'en a pas connue depuis 1920, avec des températures proches des -20 degrés et des vents jusqu'à 90 km/h. A cause du froid, la neige se transforme en poudre sèche. Au point que la célèbre «Fête des neiges» a dû être annulée. Pendant ce temps, en Australie, c'est le contraire, il n'a jamais fait aussi chaud. Les routes fondent, les poissons meurent et les chauves-souris tombent des arbres, selon une dépêche océanienne. Quatre jours de suite, il a fait plus de 40 degrés à Canberra.

Après lundi, c'est mardi...

Mais finalement, ce qui est le plus déprimant, c'est qu'après un lundi, vient forcément un mardi. Demain, donc, débute le World Economic Forum de Davos. Les plus grands de ce monde ne viendront pas, car ils ont trop de problèmes chez eux. Peut-être bien que cette année, le lundi le plus déprimant de l'année sera un mardi. Rien que d'y penser, cela gâche encore un peu plus la journée... (Le Matin)

Créé: 21.01.2019, 15h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.