Lundi 14 octobre 2019 | Dernière mise à jour 00:12

Foot «C’est pas la même chose d’être insultée et d’être caricaturée!»

Après la polémique suscitée par la dernière Une de «Charlie Hebdo» sur la Coupe du monde féminine de football, la journaliste sportive Nathalie Iannetta prend la défense du journal satirique.

Vidéo: Twitter/C à vous

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi dernier, «Charlie Hebdo» consacrait sa Une à la Coupe du monde féminine de football. Et une fois n'est pas coutume, le dessin, accompagné des mots «On va en bouffer pendant un mois!», a valu son lot d'indignation sur la Toile.

Mais au beau milieu de cette nouvelle polémique, Nathalie Iannetta, journaliste sportive et donc plutôt concernée par le sujet, a pris la défense de la couverture de l'hebdomadaire satirique, que beaucoup accusent d'être misogyne.

«Ce n’est pas la même chose d’être insultée et d’être caricaturée!», a-t-elle expliqué mercredi sur le plateau de l'émission «C à vous». «La caricature a tous les droits. Dans ce journal, il y a des journalistes qui sont morts pour avoir fait des dessins.»

Et de poursuivre: «Je crois que leur problème, à Charlie, c’est le foot [...] Je pense qu’ils auraient pu faire la même avec un pénis et un ballon au bout du pénis.»

Là-dessus, la journaliste n'as pas tout tort: «Charlie Hebdo» et le foot, ça n'a jamais été une grande histoire d'amour. En témoigne par exemple sa Une de 2010, où le journal satirique n'avait pas manqué de remercier l'ex-sélectionneur Raymond Domenech pour avoir coupé court au Mondial des Bleus en Afrique du Sud (ndlr: la France avait été sortie dès le premier tour).

Ou plus récemment, en 2016, lorsque «Charlie» avait égratigné l'international français Antoine Griezmann en le représentant sous la forme d'un vibromasseur à l'occasion de l'Euro 2016, en France.

Créé: 13.06.2019, 19h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.