Vendredi 28 février 2020 | Dernière mise à jour 10:43

Justice «Choquées par le vitriol homophobe jeté à leur figure»

Un couple de lesbiennes pensait avoir trouvé l'endroit idéal pour son mariage en Afrique du Sud. Mais leur demande a été rejetée en raison de leur orientation sexuelle.

Sasha Lee Heekes et Megan Watling ont prévu de se marier en avril 2021.

Sasha Lee Heekes et Megan Watling ont prévu de se marier en avril 2021. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un couple de lesbiennes d'Afrique du Sud, seul pays du continent à autoriser le mariage entre personnes du même sexe, envisage d'intenter une action en justice après le refus exprimé par la direction d'un lieu spécialisé dans ce type de célébration, a annoncé un porte-parole mardi.

Sasha Lee Heekes et Megan Watling pensaient avoir trouvé l'endroit idéal pour leur mariage prévu en avril 2021. Mais les propriétaires du Beloftebos Wedding Venue, à deux heures de route du Cap, les ont informés qu'en raison de leurs convictions personnelles, ils refusaient d'accueillir les mariages de personnes du même sexe.

L'Afrique du Sud autorise le mariage entre personnes du même sexe depuis 2006. Le porte-parole du couple a déclaré mardi à l'AFP que les deux femmes «étaient choquées par le vitriol homophobe qui leur a été jeté à la figure».

«Injustices humaines»

Après le rejet, Mme Heekes s'était exprimée sur les réseaux sociaux. «Vous ne pouvez peut-être pas comprendre la douleur que je ressens et combien je suis désolée que de tels préjugés ne soient pas contestés», a-t-elle écrit.

Le couple n'est pas le premier à se voir opposé un tel refus. En 2017, Alexandra Thorne et Alex Lu avaient été dans le même cas en raison de leur orientation sexuelle. Un responsable de la Commission des droits humains du pays, Andre Gaum, a estimé «qu'on ne peut pas au nom de la liberté religieuse ou de croyances religieuses faire de la discrimination dans les domaines interdits par la loi» sud-africaine sur l'égalité. (AFP/Le Matin)

Créé: 22.01.2020, 18h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.