Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 09:56

Grande-Bretagne Le «coach en séduction» vaudois persona non grata

Les appels se multiplient au Royaume-Uni pour interdire de séjour un «coach en séduction», basé aux Etats-Unis et accusé de promouvoir un «discours sexiste odieux».


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vidéo tournée au Japon par ce jeune Suisse de 25 ans a beaucoup choqué et les réactions se multiplient pour ne pas accorder un visa au coach «sexiste».

Alors qu'une pétition a déjà rassemblé plus de 120'000 signatures, la secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Lynne Featherstone, a demandé ce samedi 15 novembre au gouvernement de refuser un visa au coach qui a prévu de tenir une conférence en Grande-Bretagne le 21 novembre.

Il organise des séminaires dans le monde entier pour «apprendre» aux hommes comment séduire une femme. La vidéo de l'une de ses conférences, où il explique comment un «homme blanc» peut facilement coucher avec des Japonaises, a fait le tour d'Internet et choqué de nombreuses personnes à travers le monde. Dans cette vidéo, on voit le coach à l'oeuvre, en train de plaquer la tête de jeunes Japonaises contre son entrejambe et de les attraper par le cou.

Persona non grata

Le tollé provoqué par la diffusion de ces images a conduit l'Australie, où il devait se produire la semaine dernière, à annuler son visa, obligeant le jeune homme à quitter précipitamment le pays.

Le Canada aussi réfléchit à interdire l'entrée au coach qui, selon le site internet de son entreprise Real Social Dynamics, aurait fait ses études dans une «université prestigieuse en Suisse» avant d'émigrer à Los Angeles.

Plus de 122'000 signatures contre lui

«Je suis convaincue que les cas d'intimidation et de harcèlement sexuels vont augmenter au Royaume-Uni s'il est autorisé à s'y produire», a déclaré Lynne Featherstone au Guardian en demandant à la ministre de l'Intérieur, Theresa May, d'intervenir. Une pétition de change.org avait rassemblé plus de 122'000 signatures samedi. «Autoriser cet homme à entrer dans le pays légitimerait les agressions sexuelles et la prédation», dit la pétition. (ats/nxp)

Créé: 15.11.2014, 17h12


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.