Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:23

Taxis Commandez un chauffeur Uber qui ne vous parle pas

Aux États-Unis, il est désormais possible de choisir un conducteur silencieux sur le service haut de gamme.

Ce service n'est en fait qu'un souhait, le chauffeur n'est pas obligé de le respecter. Mais il risque alors de recevoir une mauvaise appréciation sur l'appli.

Ce service n'est en fait qu'un souhait, le chauffeur n'est pas obligé de le respecter. Mais il risque alors de recevoir une mauvaise appréciation sur l'appli. Image: Uber

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand on commande une pizza, on choisit sa garniture. Pourquoi ne pourrait-on pas avoir de préférence pour son trajet en Uber? C'est certainement ce qu'a dû se dire l'entreprise qui met des chauffeurs à disposition via son application. Depuis le 15 mai, elle propose de nouvelles options (uniquement aux États-Unis pour l'instant) pour UberBlack, son service haut de gamme avec des véhicules de luxe conduits par des professionnels.

Première nouveauté de la liste, le mode silencieux: «Si vous avez besoin de répondre à des courriels ou si vous avez envie de faire la sieste, rendez votre voyage plus silencieux en un seul clic», écrit Uber son site. L'inverse est également possible: si vous avez envie de papoter, signalez-le au moment de commander votre voiture. Car c'est seulement à ce moment-là que vous pouvez opter pour ces options. Il est trop tard pour le faire en attendant le véhicule ou une fois à bord. Même si d'un coup vous vous ennuyez ou, au contraire, trouvez que votre chauffeur n'a pas une conversation intéressante.

«Il en fait ce qu'il veut»

Ceci ne reste toutefois qu'un souhait, que le chauffeur n'est pas obligé d'exaucer, en raison des lois du travail. Il risque toutefois alors d'être mal noté sur l'application: «Le conducteur est un entrepreneur indépendant. Nous ne faisons que communiquer les préférences du passager. Le conducteur peut avoir cette information et en faire ce qu'il veut», dit Aydin Ghajar, chef de produit chez Uber, cité par Techcrunch. La journaliste qui écrit l'article donne un argument en faveur de ce mode silencieux, que certains pourraient trouver déshumanisant ou blessant pour le chauffeur. Selon elle, c'est une option intéressante pour les femmes, «souvent mal à l'aise lorsque les conducteurs masculins leur parlent sans cesse». Une attitude qui peut même devenir «effrayante si elle se transforme en drague indésirable».

Choix de la température

Parmi les autres nouveautés d'UberBlack, l'aide aux bagages, qui informe le chauffeur qu'il faudra un coup de main pour porter ses valises. Ou le choix de la température du véhicule: chaude ou fraîche. Ce service haut de gamme a un prix, puisque la course coûte deux fois plus cher qu'un trajet en UberX et trois fois plus qu'en Uberpool. Mais en rajoutant de telles options, Uber tente visiblement d'élargir sa clientèle sur son service premium. (Le Matin)

Créé: 18.05.2019, 16h00


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.