Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 19:12

Infographie Le Covid-19 fait exploser la consommation de vidéos

Avec le confinement, le nombre de vidéos vues en ligne et les appels en visio ont connu un essor sans précédent dans le monde, selon une étude.

Image: Pixabay

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vidéo connait une ascension fulgurante depuis le début de la pandémie. Privées de contacts humains, en télétravail, les populations confinées du monde entier ont investi les plateformes en ligne pour continuer à garder contact, s'informer et se divertir.

Le nombre de vues et le temps passé à visionner des vidéos sur internet a atteint des records, selon une étude menée par Limelight Networks, l'un des leaders mondiaux de la distribution de contenu numérique. Et la tendance pourrait bien se poursuivre après la crise.

De nouvelles coutumes post-confinement

Pour rester actifs, un tiers des 5000 personnes sondées dans plus de 10 pays ont fait leur première expérience de sport à la maison via le streaming, depuis le début de la crise. Une partie des événements annulés a été retransmise en vidéo. Résultat: 44% ont assisté à leur premier concert virtuel au cours de ces derniers mois.

Pour se sentir plus connectés aux autres, 89% des individus utilisent désormais le chat vidéo, alors qu'ils n'étaient que 67% avant le début du confinement. Avec le télétravail, les entreprises se sont adaptées à de nouveaux modes de communication. Un tiers des télétravailleurs ont estimé que la vidéo en ligne les aidait à être plus efficaces.

Près de 83% des personnes interrogées pensent d'ailleurs que l'apprentissage par vidéo se poursuivra dans le monde post-COVID-19.

Des seniors plus connectés qu'avant

L'étude souligne également qu'une partie des seniors qui n'étaient pas habitués au numérique se sont résolus et habitués à en faire usage pour se tenir informés durant la crise.

Le recours à la téléconsultation pour des questions de santé s'est également démocratisé. Un quart des sondés prévoient de poursuivre sur cette lancée, même dans le cas où les risquent liés à la pandémie venaient à disparaître.

Créé: 26.06.2020, 15h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.