Mercredi 18 juillet 2018 | Dernière mise à jour 16:07

Climat Des experts demandent de taxer la viande

Des experts de l'ONU et des ONG environnementales en Suisse préconisent d'augmenter de 20 à 100 % le prix de la viande.

Acheter un steak de boeuf coûtera-t-il bientôt plus cher?

Acheter un steak de boeuf coûtera-t-il bientôt plus cher? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Suisses sont de gros mangeurs de viande, avec plus de 50 kilos consommés par habitant chaque année. Mais la viande pourrait devenir bien plus chère, selon les recommandations de l'ONU, rapporte 20 Minuten mardi. Des experts aimeraient en effet que les gouvernements introduisent une taxe environnementale.

En cause: les conclusions d'un rapport de chercheurs d'une trentaine de pays qui soulignent que la consommation de viande pourrait grimper de 20% ces 10 prochaines années dans le monde. Du coup, selon l'un des auteurs de l'étude, le professeur néérlandais Maarten Hajer, les conséquences d'une telle consommation sur l'environnement et la santé doivent être prises en compte via une taxe sur la viande, propose-t-il dans le Washington Post. «Je pense que c'est extrêmement urgent.»

Une taxe de 20 à 30%

En Suisse, les organisations environnementales partagent son opinion et réclament, elles aussi, des mesures en ce sens. «La production de produits carnés contribue énormément au réchauffement climatique, bien plus que le trafic routier ou aérien», relève Georg Kinger, de Greenpeace. Dans de nombreux pays, les habitants sont affamés car dans leurs champs, ils ne produisent que du fourrage pour le bétail, souligne-t-il. La forêt tropicale est aussi souvent déboisée à cet effet.

Selon lui, le fait que la viande soit si bon marché contribue largement à sa surconsommation actuelle. Du coup, Greenpeace voit d'un bon oeil la mise en place d'une taxe. Une taxe qui pourrait être de 20 à 30% au début, propose Georg Klinger. Voire de 100% si elle n'apporte aucun effet significatif.

Pour le WWF, ce n'est pas seulement la viande qui devrait être augmentée. «D'un point de vue environnemental, tous les prix, que ce soit celui d'une saucisse ou d'un stylo à bille, devraient être revus à la hausse, puisque tous ces produits ont tous un impact sur le climat», estime son porte-parole Philippe Gehri. Et de proposer une meilleure répartition financière. Ainsi ceux qui consomment davantage de légumes devraient bénéficier de prix plus avantageux, alors que les carnassiers devraient débourser davantage pour un morceau de viande.

Le porte-parole du WWF rappelle que c'est surtout l'élevage de boeufs qui coûte cher au climat. Un kilo de viande bovine produit en effet 90 fois plus de gaz à effet de serre qu'un kilo de légumes.

Les Verts sont opposés

En revanche, une taxe sur la viande ne trouve pas de relais politique, même auprès des Verts. A l'image du conseiller national Bastien Girod qui est estime qu'il ne s'agit pas là d'une bonne approche et qu'en outre elle n'a aucune chance de passer auprès des parlements du monde entier. Pour lui, il faut procéder autrement: si les substituts de viande étaient meilleurs au niveau du goût, les consommateurs se tourneraient davantage vers les produits à base de plantes. En outre, selon le Zurichois, il existe aussi des façons respectueuses de l'environnement pour produire de la viande.

Quant à Proviande, l'interprofession suisse de la filière de la viande dans notre pays, elle estime qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais aliments. «Le consommateur est suffisamment mûr pour décider lui-même ce qu'il veut acheter», estime son porte-parole, qui rappelle qu'en Suisse, l'agriculture est responsable de 12% des émissions de gaz à effet de serre, bien moins que le trafic. (nxp)

Créé: 12.07.2016, 09h15


Sondage

Lorsque vous voyagez en avion, vous privilégiez plutôt...




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.