Dimanche 20 août 2017 | Dernière mise à jour 07:31

Suisse Les femmes deviennent mères toujours plus tard

En 2015, les Helvètes étaient âgées en moyenne de 30,7 ans à la naissance de leur premier enfant.

Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les femmes deviennent mères toujours plus tard en Suisse. Au niveau européen, il n'y a que les Italiennes qui se laissent encore un peu plus de temps avant d'avoir leur premier enfant.

En 2015, les femmes suisses étaient âgées en moyenne de 30,7 ans à la naissance de leur premier bébé, selon un recensement de l'Office européen des statistiques, Eurostat publié jeudi. La Suisse occupe ainsi la deuxième place avec l'Espagne.

Les Italiennes ont en moyenne 30,8 ans. Dans les autres pays européens, seuls le Luxembourg et la Grèce comptent des femmes qui ont passé 30 ans lorsqu'elles sont mères pour la première fois.

Les mères les plus jeunes vivent en Bulgarie, Roumanie et Lettonie. Elles avaient en moyenne 26 ans en 2015. La moyenne de l'UE se situe à 28,9 ans.

Pas nouveau

Ce phénomène n'est pas nouveau. Depuis les années 1970, le nombre de jeunes mères est en recul. Alors qu'on recensait alors un tiers des naissances chez les femmes de moins de 25 ans, cette part a chuté à environ 7%.

En parallèle, la part des mères âgées de 35 ans ou plus a presque triplé durant ce laps de temps: d'un dixième environ elle est passée à plus de 30%.

D'après les nouveaux chiffres de l'Office fédéral de la statistique, cette tendance persiste en 2016. Avec 30,9 ans, l'âge moyen des mères ayant leur premier enfant pourrait même devancer celui en Italie.

A moins que la moyenne ait également augmenté dans ce pays. Les chiffres de 2016 pour les Etats européens ne sont pas encore disponibles.

Concernant le nombre de naissances, la Suisse se classe dans la moyenne de l'UE avec 1,5 enfant par femme. La France et l'Irlande enregistrent près de deux naissances par femme. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2017, 15h57


Sondage

Faut-il établir une liste noire fédérale pour les éleveurs qui maltraitent les animaux?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.