Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 00:30

Étude Les gens veulent des vacances détendues sans aller loin

Tripadvisor a mené une enquête sur la reprise du tourisme: les destinations proches, dans la nature et «désinfectées» sont privilégiées.

Les consommateurs recherchent des endroits calmes, isolés, comme notamment chalets et mayens.

Les consommateurs recherchent des endroits calmes, isolés, comme notamment chalets et mayens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La plateforme de voyage Tripadvisor a réalisé une enquête de plusieurs mois sur les envies de voyage en rapport avec la pandémie de coronavirus. À ce stade de la situation, qui n'est évidemment pas la même dans tous les pays, il ressort déjà clairement que la crise a eu un fort impact sur les habitudes des gens en matière de tourisme.

Si, au début de la pandémie, les annulation et reports de voyages ont été légion, Tripadvisor a commencé à voir dès début avril une une augmentation régulière d'une semaine à l'autre des recherches sur sa plateforme. Les gens planifiaient surtout des vacances dans plus de trois mois et dans leur propre pays. Des recherches qui évidemment augmentaient au fur et à mesure que les restrictions imposées étaient levées.

Recherches de restaurants suisse en hausse

Ainsi, Tripadvisor a pu constater ces dernières semaines que la Nouvele-Zélande, qui a contenu le virus avec succès, a été la première a connaître une augmentation du trafic sur le site concernant ses restaurants. Ont suivi des recherches en hausse pour des restaurants en Allemagne, en Espagne et... en Suisse! Mais le consommateur ne va plus manger dehors comme il le faisait avant. Si 42% disent que oui, 35% expliquent privilégier les établissements qui garantissent leur sécurité et 16% abandonnent carrément l'idée d'aller au restaurant au profit de la vente à l'emporter ou de la livraison à domicile.

Ce souci d'établissement «désinfectés» est également valable pour les hôtels. 86% des sondés disent que la propreté sera un facteur très important et qu'ils privilégieront les lieux où du gel hydroalcoolique sera fourni, ainsi que des équipements scellés pour éviter qu'ils ne soient infectés. Beaucoup disent même prendre comme critère la désinfection régulière des chambres et les contrôles de température des employés et des clients!

Malgré ces craintes et le fait que le pouvoir d'achat de 40% des consommateurs se soit dégradé, les gens ont toujours envie de partir. Certes, 59% estiment qu'ils feront moins de voyages ces 12 prochains mois que l'année précédente, mais 41% disent vouloir en faire tout autant si ce n'est plus. Mais pour aller où?

Reprise en Suisse

Principalement dans son propre pays. Dès début avril, la Norvège, la Corée du Sud, la Belgique, l'Autriche et l'Afrique du Sud ont tous enregistré des pics dans les recherches d'hôtels domestiques pour des voyages prévus dans les 30 jours. Une tendance rapidement suivie par la Suisse, la Nouvelle-Zélande, l'Autriche, les Pays-Bas et l'Allemagne. Au 31 mai, en Suisse, les recherches d'hôtels dans le pays avaient augmenté de 56,7% par rapport à celles enregistrées fin mars. Ce qui représente la deuxième plus forte hausse en Europe derrière l'Autriche (+72,9%).

Si tous les consommateurs se tournent principalement vers des vacances nationales, les Canadiens font exception à la règle. Les recherches de voyage ont surtout concerné des destinations à l'étranger, avec un pic vers Aruba et les Bahamas: ce qui fait dire à Tripadvisor que les Canadiens rêvent de soleil.

Côtoyer le moins de monde possible

À part eux, les gens semblent privilégier les voyages non seulement à proximité mais également de courte durée. 44% prévoient de partir en voiture et 61% d'entre eux pour un périple de 3 à 5 jours. Les destinations peuplées et les voyages en groupe n'ont pas la cote. 80% disent vouloir voyager en famille et 60% avec un ou deux amis maximum.

Mais c'est surtout le type de vacances qui a le plus changé par rapport à l'avant coronavirus. Les envies de destination où l'on peut se détendre et côtoyer le moins de monde possible ont augmenté de... 218%! En Europe, les établissement les plus recherchés sont les chalets, les châteaux, les hôtels permettant de faire des randonnées ou de la pêche aux alentours, ceci au détriment des hôtels all inclusive et bondés.

Pas à l'étranger avant plus d'un an

Avec la poursuite espérée de l'abandon des mesures de restriction, la perspective de voyages plus lointains pourrait être envisagée. Mais 43% des gens pensent que leur prochain voyage à l'étranger aura lieu dans plus d'un an, contre 31% dans les 7 à 12 mois et 26% seulement dans les six prochains mois.. Mais 53% des consommateurs prévoient déjà de faire des recherches sur le voyage qu'ils effectueront une fois la pandémie terminée. Et ce sont vol internationaux ne durant pas plus de 3 à 4 heures qui sont privilégiés.

En conclusion, Tripadvisor conseille à l'industrie du tourisme de se concentrer sur ses destinations nationales, de promouvoir des attractions permettant la distanciation sociale, de mettre en avant la propreté des lieux et de tout faire pour que les voyageurs soient détendus. On peut aussi estimer que la Suisse, surtout ses destinations à la montagne et à la campagne, a une belle carte à jouer dans ces vacances de reprise.

Michel Pralong

Créé: 11.06.2020, 15h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.