Dimanche 5 juillet 2020 | Dernière mise à jour 02:55

CONTRÔLES Pour Halloween, oubliez les déguisements de clowns

Afin d'éviter les mauvaises surprises, la police recommande à ceux qui fêteront Halloween de ne surtout pas se déguiser en clown.

Photo d'illustration - En France, où plusieurs agressions ont été dénoncées, la police a recommandé de composer le 17 pour signaler tout cas de clown malveillant.

Photo d'illustration - En France, où plusieurs agressions ont été dénoncées, la police a recommandé de composer le 17 pour signaler tout cas de clown malveillant. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que celui ou celle qui entend surfer sur le phénomène des «clowns agressifs» pour Halloween soit prévenu(e): le risque d'être, au mieux, contrôlé par la police, au pire, tabassé par des «chasseurs de clowns» est réel.

Dans les colonnes du Temps, le porte parole de la police genevoise Eric Grandjean explique en effet que «le soir d’Halloween, vendredi 31 octobre, nous relèverons l’identité des personnes vêtues en clown. D’ailleurs, nous conseillons d’éviter de choisir ce déguisement ce soir-là».

Et ce même si aucune agression par un «faux clown» n'a été relevée à ce jour en Suisse.

«Chasse au clown» vendredi soir

«Les clowns seront contrôlés pour deux raisons: nous allons d’une part les avertir que ce n’est pas une bonne idée de se déguiser ainsi, avec les imbéciles qui se donnent rendez-vous pour les attaquer. Et, s’ils avaient la mauvaise idée de commettre des déprédations, ils seront plus faciles à identifier.»

Parallèlement aux quelques agressions perpétrées par de «faux clowns» dans plusieurs villes françaises ces dernières semaines, des groupes cherchent à se faire eux-mêmes «justice» - certains appelant sur les réseaux sociaux, en France et en Suisse, à attaquer les personnes ainsi grimées. «Sur Facebook, des jeunes se sont donné rendez-vous à Lausanne et Genève pour une «chasse au clown» vendredi soir» note le quotidien romand.

Surveiller la toile

Les policiers affirment ne pas s'attendre à faire face à «des hordes de clowns» vendredi. «Les jeunes rigolent derrière Facebook, mais la plupart ne passent pas à l’action», souligne Eric Grandjean.

Néanmoins, les appels à la chasse aux clowns sont surveillés de près.

Créé: 29.10.2014, 02h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.