Dimanche 29 mars 2020 | Dernière mise à jour 23:51

Suède Un hôtel de glace pour touristes givrés

L'hôtel de glace de Jukkasjaervi en Suède est célèbre. Il est également choisi par des visiteurs pour se marier en raison de sa chapelle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chaque année, des curieux font le déplacement à Jukkasjärvi, en Laponie suédoise. Ils viennent admirer et loger dans le désormais célèbre palais de glace, avec ses multiples dômes, arcades et salles voûtées. C'est non seulement le plus grand du genre dans le monde mais aussi le premier.

L'idée a été lancée en 1990, à l'occasion d'une exposition d'art, mais le palais de glace a accueilli ses premiers visiteurs en 1992. En effet, la ville ne pouvait accueillir tous ses visiteurs et certains ont accepté de dormir dans l'ouvrage de glace dans des sacs de couchage. Face aux commentaires ravis après cette première expérience, le site a ensuite été transformé en hôtel.

Trois fois plus cher qu'à Stockholm

L'établissement, ouvert de décembre à avril, ne résiste pas au printemps et il est reconstruit à chaque hiver avec plus de 30'000 tonnes de neige et 5000 tonnes de glace. Des blocs de deux tonnes de glaces sont extraits du fleuve Torne en mars et conservés dans des entrepôts. La construction démarre ensuite dès octobre.

L'ouvrage de glace est aussi vert puisqu'il est alimenté par des énergies renouvelables. Il comporte traditionnellement 16 suites et 49 chambres, avec un bar et une chapelle. Un bar qui sert ses cocktails dans des verres faits de glace. Et il est bel et bien équipé d'alarmes incendie au cas où les oreillers ou les affaires des clients devaient prendre feu.

La nuit coûte de 3000 couronnes (près de 300 francs suisses) en chambre simple -trois fois plus cher qu'à Stockholm- à 11'000 couronnes pour la suite la plus luxueuse. Quelque 20'000 personnes -des 50'000 visiteurs- dorment chaque année dans cet hôtel inclassable, véritable havre de paix

Créé: 21.02.2020, 11h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.