Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 22:59

Etats-Unis Une jeune maman émue aux larmes par le geste d'un inconnu

Un passager a lâché son siège en première classe d'un vol entre Orlando et Philadelphie pour le laisser à une femme et son bébé malade.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Kelsey Zwick savait que la mission qui l'attendait n'allait pas être une mince affaire. Maman d'une petite fille de 11 mois souffrant d'une maladie chronique des poumons, l'Américaine devait prendre un vol reliant Orlando à Philadelphie, le 6 décembre. «J'ai un bébé, un pousse-pousse, un sac à langer, et j'ai aussi la machine à oxygène dont Lucy a besoin», explique-t-elle à ABC 7. Chargée comme un mulet, Kelsey a passé avec brio l'épreuve de l'embarquement et a tranquillement pris place à l'arrière de l'avion, en classe économique.

C'est là qu'une hôtesse de l'air s'est approchée d'elle pour lui annoncer qu'un passager de première classe proposait d'échanger sa place avec la sienne, pour qu'elle soit plus à l'aise avec son bébé. «Je l'ai fixé en pleurant discrètement et il était là, "je vous en prie, je vous en prie"», raconte la jeune maman de jumelles. Une fois l'avion arrivé à destination, Kelsey n'a pas eu le temps de retrouver ce mystérieux inconnu si bienveillant.

Dans l'espoir de le retrouver pour pouvoir le remercier de vive voix, l'Américaine a lancé un appel sur Facebook. «Il m'a rappelée qu'il y a tellement de bonté dans ce monde», a-t-elle écrit. Touchée par le message de la passagère devenu viral, la compagnie American Airlines l'a mise en contact avec «l'homme du siège 2D». «J'attendais pour embarquer, et cette jeune femme avec un petit enfant est arrivée. Elle avait un pousse-pousse normal et aussi ce qui s'est avéré plus tard être une machine à oxygène (...) Cela me semblait simplement être la bonne chose à faire», explique-t-il humblement.

(Le Matin)

Créé: 11.12.2018, 19h05


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.