Mardi 19 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:47

Thaïlande Des moines bouddhistes en jet privé font scandale

Des moines bouddhistes sont au coeur d'une polémique en Thaïlande à la suite de la diffusion d'une vidéo montrant trois d'entre eux dans un jet privé avec des objets de grande marque.

Vidéo: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les bonzes sont censés vivre détachés des tentations du quotidien.

La vidéo, déjà vue près de 200'000 fois sur YouTube, a suscité de vifs commentaires des internautes.

L'un des religieux, «réprimandé» par sa hiérarchie, a indiqué que le jet privé avait été affrété par un de ses fidèles pour le ramener dans son monastère de Si Sa Ket (nord-est) depuis Bangkok, a expliqué Nopparat Benjawattantnun, directeur du Bureau national du bouddhisme.

«Son comportement, porter des lunettes de soleil et un sac Louis Vuitton, constitue une ostentation qui va susciter des critiques», a-t-il reconnu. Un responsable du bureau provincial du bouddhisme a indiqué que Luang Pu Nenkham Chattigo, 34 ans, vivait au monastère Pa Khantitham mais qu'il se trouvait actuellement en France.

Quelque 95% des Thaïlandais sont bouddhistes pratiquants, soit un des taux les plus élevés du monde.

Les chiffres officiels faisaient état l'an passé de 61'000 moines dans le pays. Mais leur comportement fait l'objet de polémiques à chaque fois que certains d'entre eux sont surpris en train de boire, de jouer ou de fréquenter des prostituées. (ats/Le Matin)

Créé: 18.06.2013, 18h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.