Mardi 26 mars 2019 | Dernière mise à jour 08:43

Fou L’orque voulait partager son repas avec une plongeuse

L’impressionnant animal a percuté la caméra sous-marine d’une chercheuse néo-zélandaise. Avant de lui proposer un peu de poisson…

«C’était vraiment spécial. Le seul moyen de le décrire c’est comme quand un chat vous offre une souris». (Vidéo: RNZ)


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si une orque vous fonçait dessus et donnait un bon «coup de boule» à votre caméra, vous seriez en droit de mourir de peur. C’est exactement ce qui est arrivé à une scientifique néo-zélandaise. Mais elle, elle est ravie... Et la vidéo qu’elle a capturée est à la fois effrayante et amusante.

On voit l’animal se diriger vers la caméra sous-marine. Jusqu’à la percuter. Puis l’orque ouvre la bouche et semble presque sourire. Et laisse échapper de la nourriture – assez peu appétissante – de sa gueule.

Comme quand un chat vous offre une souris

Mais Regina Eisert, la chercheuse, y voit un geste adorable. Selon elle, l’orque a en fait voulu partager son repas avec elle. «L’orque a ouvert la bouche et m’a montré un morceau de poisson qui était à l’intérieur, comme si elle essayait de me le faire prendre», a-t-elle raconté au «New Zealand Herald». Et d’ajouter: «c’était vraiment spécial. Le seul moyen de le décrire c’est comme quand un chat vous offre une souris»…

Regina Eisert note encore que les mammifères marins sont «très sociables». Et de citer un cas comparable. «Je n’avais jamais rien vécu de tel mais par le passé un léopard de mer avait offert un pingouin à un plongeur». Bon appétit.

(Le Matin)

Créé: 24.02.2019, 13h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.