Vendredi 20 septembre 2019 | Dernière mise à jour 19:36

Brésil La poupée Miss Bumbum suscite l'indignation

Les organisateurs du glamour concours de beauté brésilien vont lancer un produit dérivé. Que certains jugent néfaste pour les jeunes filles.

Non, ce montage n'est pas destiné à vous faire jouer au jeu de 7 erreurs.

Non, ce montage n'est pas destiné à vous faire jouer au jeu de 7 erreurs. Image: Twitter: @nationalhelm

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cette fois, ce n'est pas Mattel qui crée la polémique avec ses Barbies aux formes surréalistes, mais le très glamour concours brésilien Miss Bumbum.

Qui aura cette fois les plus jolies fesses du pays? Pas cette poupée créée par les organisateurs, en tout cas, pestent certains. Nouveau produit dérivé prévu pour début août, le jouet a été pensé pour être pourvu d'«authentiques formes brésiliennes», rapporte le Sun.

«Les enfants ne sont pas mon public»

Un tel popotin est fustigé par ceux qui estiment qu'il influencerait négativement les jeunes filles visées par le produit. «Ce problème est sérieux. Un derrière si grand est impossible à obtenir sans chirurgie», s'est par exemple étranglée Sara Winter, activiste locale et fondatrice des Femen brésiliennes. Son groupe la Casa Pró Vida São Frei Galvão a d'ailleurs indiqué vouloir saisir la justice pour forcer les initiateurs à faire marche arrière.

Patron du concours Miss Bumbum, Cacau Oliver, botte en touche. «Les enfants ne sont pas mon public.» Il a également exhorté tous les polémistes à montrer un peu plus de patriotisme et à cesser de vouloir ressembler à Kim Kardashian. Un peu culotté, le monsieur.

Créé: 27.04.2018, 07h08

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.