Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 20:37

Etats-Unis Un pourboire à 10'000 dollars avant que le resto ferme

Les vingt employés de ce restaurant en Floride sont repartis chacun avec 500 dollars. Le patron indique que l'identité du donateur n'est pas connue.

Le client a laissé la coquette somme en espèces la semaine dernière à Naples, sur la côte ouest de la Floride.

Le client a laissé la coquette somme en espèces la semaine dernière à Naples, sur la côte ouest de la Floride. Image: Photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme a laissé dans un restaurant de Floride un pourboire de 10'000 dollars (environ 9553 francs) que les 20 employés de l'établissement se sont partagé équitablement avant d'être licenciés pour la plupart le lendemain en raison de la pandémie de coronavirus.

«Malgré toutes les histoires négatives que nous entendons actuellement, il reste des gens absolument fantastiques dans le monde», a écrit jeudi sur sa page Facebook la chaîne locale Skillets, spécialisée dans les petits-déjeuners.

Le client a laissé la coquette somme en espèces la semaine dernière à Naples, sur la côte ouest de la Floride, la veille de l'ordre donné par le gouverneur de fermer tous les restaurants de l'Etat, à part pour les livraisons à domicile.

500 dollars pour chaque employé

«Nous ne savons pas encore qui c'était», a confié à la presse locale le patron de la chaîne Ross Edlund, qui a cependant bon espoir de parvenir à identifier ce généreux bienfaiteur. «Nous avons des habitués qui viennent depuis des années, ce sont des amis mais nous ne connaissons pas toujours leurs noms», a-t-il expliqué. «Nous connaissons leurs visages, leurs plats préférés, les tables où ils s'assoient, mais nous ne savons pas exactement qui ils sont».

Les 20 employés du restaurant de Naples sont chacun rentrés chez eux avec 500 dollars supplémentaires en poche ce soir-là.

La plupart ne sont pas retournés travailler le lendemain: Ross Edlund dit avoir été contraint de se séparer, en raison des fermetures, de 90% des 200 employés de ses neuf restaurants de Floride. (afp/nxp)

Créé: 27.03.2020, 18h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.